Enfant hyperactif : comment gérer les problèmes de comportement ?

Contactez le service client de la marque Acadomia
Publié le 16.04.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
enfant hyperactif problemes comportement

Vous avez un enfant hyperactif à la maison ? Votre patience est souvent mise à l’épreuve, et toute la famille doit souvent faire des concessions… Mais heureusement, il existe aujourd’hui de bons conseils pour une meilleure éducation et pour apprendre à gérer les petits débordements !

6 conseils pour mieux vivre avec un enfant hyperactif

Fixer une routine

Vous l’avez sans doute remarqué si vous avez un enfant hyperactif : seul le moment présent compte pour lui, d’où son incapacité à se projeter pour prévoir les conséquences de ses actes. Pour mieux prévenir les débordements, établissez une routine quotidienne qui lui permettra de s’organiser et de se concentrer. Les petits rituels peuvent commencer dès le réveil : lever, toilette, petit-déjeuner, départ pour l’école… Jusqu’au soir en arrivant de l’école : goûter, devoirs, jeux, bain, dîner, petite histoire et coucher.

Communiquer de manière positive

Communiquer avec un enfant hyperactif peut être assez acrobatique. Il faut éviter les phrases trop vagues : « Arrête de courir », plutôt que « Reste tranquille », par exemple, et ne pas l’inonder avec trop de consignes à la fois. En outre, pensez à toujours vous adresser à lui avec des affirmations positives et directes, au lieu d’employer des négations : « Arrête de sauter sur le lit », par exemple, au lieu de « Ne saute pas sur le lit ».

Mettre son enfant hyperactif au sport

Un enfant hyperactif a surtout besoin de se dépenser et de s’épanouir. N’hésitez pas à l’inscrire à un sport comme le judo, les arts martiaux, un sport collectif, etc. C’est l’idéal pour lui apprendre à respecter des règles, et cela l’aide aussi à se concentrer. Et en prime, il se fera sûrement de nouveaux amis en dehors du cadre scolaire, ce qui favorisera sa socialisation et brisera la solitude à laquelle ces enfants sont souvent confrontés.

Encourager l’enfant à l’école

La scolarité est souvent un point sensible chez un enfant hyperactif : difficulté à se concentrer, ennui, difficulté à mémoriser les leçons… Il est vital de suivre la progression de votre enfant, de l’aider à faire ses devoirs et de l’encourager sans pour autant trop l’étouffer. Ne vous énervez jamais quand vous l’aidez le soir à faire ses devoirs ! Vous pouvez aussi compter sur une aide extérieure, comme Acadomia par exemple, en précisant bien les besoins spécifiques de votre enfant.

Récompenses et sanctions

Pour éviter les problèmes de comportement chez un enfant hyperactif, il est déconseillé d’abuser des sanctions dans tous les sens, qui sont plutôt contre-productives. Établissez des sanctions claires, précises, immédiates et sans appel. Vous devez rester ferme, mais aussi rester juste. Établir un système de récompense peut également vous aider, car les enfants hyperactifs ont besoin de se sentir encouragés et de rester motivés. Ne soyez pas avare en compliments lorsque votre enfant réussit un examen, un exercice ou une tâche à la maison. Récompensez-le également avec de petits plaisirs comme un dessin animé, une glace, ou un nouveau jouet !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*