Éducation positive : comment ça marche ?

Contactez le service client de la marque La Grande Récré
Publié le 21.01.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
education-positive

Qu’est-ce-que l’éducation positive ? Depuis 5 ans ce courant anglo-saxon connaît un véritable succès en Europe. Le concept d’éducation positive consiste à mettre l’accent sur les points forts d’un enfant. Les enfants ont besoin d’un cadre pour se développer. Ce cadre nécessite que l’on pose des limites structurelles. La sanction ou la menace d’une sanction ne doit pas être une réponse systématique pour faire comprendre à un enfant la notion d’interdit. Les enfants conscientisent rapidement l’interdit. Néanmoins, la façon dont ce dernier sera instauré déterminera la manière dont vous souhaitez éduquer vos enfants. L’éducation positive accompagne les parents afin qu’ils apprennent à fixer des limites tout en valorisant les capacités de leur enfant. Il est essentiel de développer chez l’enfant des qualités telles que :

  • L’auto discipline
  • L’autonomie
  • Le respect
  • L’écoute
  • Le sens des responsabilité
  • La curiosité intellectuelle

Éducation positive : comment gérer la colère de votre enfant ?

Éducation positive ne signifie pas absent d’éducation ou laxisme. Il ne s’agit pas que les parents ne soient pas autoritaires. Les objectifs de cette nouvelle éducation sont de permettre aux parents de rester autoritaires sans soumettre l’enfant ni même l’humilier. Les enfants doivent intégrer la notion d’interdit sans craindre la sanction. Il faut être ferme et bienveillant. Si votre enfant est en colère il est important de savoir comment réagir.

Éducation positive : un parent peut-il être en colère ?

La colère est une émotion structurante chez l’enfant. Elle lui permet à tout âge de manifester son mécontentement. Réagir à la colère de votre enfant en vous mettant vous-même en colère n’est pas la bonne réaction. Les enfants apprennent tout au long de leur développement personnel à faire face à la frustration. La frustration est un sentiment qui doit être respecté et entendu. L’éducation positive explique que les parents laissent leurs enfants s’exprimer même s’ils sont face à des sentiments néfastes. Si vous ne savez pas comment faire face aux pleurs ou aux cris de votre enfant ne réagissez pas en criant. Les enfants de moins de 2 ans n’ont pas de mots pour s’exprimer ils peuvent uniquement pleurer ou crier pour exprimer leurs sentiments. Entre 2 ans et 3 ans un enfant rencontre la crise du non. Après 3 ans l’enfant peut être en colère car il apprend à comprendre et à contrôler ses émotions. Après cet âge, il est important d’essayer de comprendre d’où vient ce sentiment chez votre enfant. Comprendre est très important dans l’éducation positive. Il ne faut pas essayer d’acheter votre enfant capricieux en lui achetant des jeux à La Grande Récré, ou en cédant à tous ses caprices. Il faut communiquer avec lui. Un enfant en colère peut être un enfant en manque de sommeil. Bien dormir, bien manger avoir un bon rythme sont des ingrédients indispensables pour le bon développement d’un enfant. Si ces colères persistent, n’hésitez pas à consulter un pédopsychiatre.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*