Moustiques : comment se protéger cet été ?

Contactez le service client de la marque Mr Bricolage
Publié le 26.06.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Toutes nos astuces pour vous protéger efficacement contre les moustiques

L’été est là ! Les sorties se font plus fréquentes et plus détendues sous le soleil. Notre corps est plus découvert et cette baisse de vigilance est une véritable aubaine pour les moustiques. Un manque d’attention qui peut nous coûter cher et devenir un véritable cauchemar : boutons, démangeaisons, rougeurs et parfois maladies. Le moustique reste en effet l’insecte le plus meurtrier pour l’Homme. Dengue, malaria, chikungunya, paludisme… Ces mots ne vous laissent pas indifférent. Ils font en effet partie du panel de maladies transmises par les moustiques. Si ces maladies sont plus répandues au-delà de nos frontières, les moustiques n’ont pourtant aucun scrupule à venir nous les transmettre. Avec plus de 18 départements français menacés par le moustique tigre, mieux vaut donc être prudent et informé cet été. Voici nos recommandations pour empêcher la prolifération et vous éviter des piqûres de moustiques désagréables.

Où trouve-t-on le plus de moustiques ?

Comprendre d’où viennent les moustiques constitue la première défense contre ces derniers. Les moustiques se reproduisent dans les lieux aquatiques, plutôt calmes, et où ils peuvent pondre sans danger. Creux d’arbres, vieux pneus abandonnés, gouttières bouchées ou encore marécages sont autant de points d’eau qui les attirent et constituent un emplacement idéal pour la prolifération des moustiques de ceux-ci.

À ceux-là s’ajoutent les sols très humides et chauds, les coupelles sous vos plantations de jardin et même les chantiers où se forment des points d’eau temporaires. Vous l’aurez compris, il existe des centaines de configurations possibles pour accueillir une colonie de moustiques. Sachant qu’un seul nid peut abriter des milliers de moustiques, il est facile d’imaginer l’ampleur du phénomène.

Comment empêcher la prolifération de moustiques ?

Compte tenu de ces faits, comment agir au quotidien pour empêcher cette prolifération ? Si les autorités ont déjà mis plusieurs solutions anti-moustiques en place, éloigner les moustiques de nos habitats reste un devoir pour tous.

Repérez dans votre environnement tous les récipients potentiels qui pourraient retenir de l’eau. Débarrassez-vous-en ou couvrez-les dès que possible. Changez l’eau de vos vases régulièrement, vérifiez que vos conduits d’évacuation ne soient pas bouchés et videz les coupelles sous vos pots de fleurs.

Si vous ne pouvez couvrir vos récipients, comme vos puits ou collecteurs d’eau de pluie ouverts par exemple, une autre méthode consiste à recouvrir l’eau d’une fine couche d’huile qui viendra étouffer les larves de moustiques avant qu’elles ne se développent.

Enfin, si vous repérez dans votre entourage un environnement propice au développement des moustiques ou même un moustique tigre (noir avec des petits points blancs), vous pouvez le signaler auprès de sites comme « Vigilance moustiques » ou auprès de pharmaciens et professionnels de santé.

Protéger son corps des moustiques

Si les solutions miracles comme les bracelets anti-moustiques se vendent par milliers, ils sont pourtant loin d’être efficaces. Évitez également ces applications smartphones anti-moustiques qui sont censées éloigner les moustiques grâce à un système d’émission d’ultrasons : totalement inutiles. Par ailleurs, les plantes anti-moustiques, comme la ciboulette, tendent à perdre en efficacité face à des moustiques génétiquement plus résistants.

Pour se protéger des moustiques chez vous, les moustiquaires, que vous pouvez trouver chez Mr Bricolage, restent le moyen idéal. Si vous sortez, notamment le soir ou tôt le matin, optez pour un répulsif moustique à base d’IR3535. Ce composant a été reconnu comme étant le plus efficace et le plus naturel sur le marché.

Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*