Retraite complémentaire : comment la constituer ?

Contactez le service client de la marque CPAM
retraite-complementaire

Vous souhaitez vous préparer au mieux pour votre avenir et vous commencez sérieusement à songer à votre retraite ? Vous ne souhaitez pas travailler à la retraite par manque de revenus ? Sachez que lorsque vous serez à la retraite, vous serez sûrement sujet à une baisse de revenus. Sachez qu’il existe plusieurs alternatives vous permettant d’anticiper cela et de partir à la retraite dans les meilleures conditions possibles. En effet, vous pouvez compléter les revenues de votre retraite en vous constituant une retraite complémentaire. Cet article vous permettra de faire le point sur les démarches possibles et sur les possibilités pour vous de constituer une retraite complémentaire.

Cumul emploi-retraite pour une retraite complémentaire

Pour compléter votre retraite, vous pouvez vous tourner vers le cumul emploi-retraite qui vous permet de cumuler des revenus professionnels et des pensions de retraite. Ainsi, vous pouvez travailler, toucher votre salaire et recevoir votre pension de retraite en même temps. Le cumul des revenus et des retraites peut être intégral ou partiel, en fonction de votre situation. Ce service de cumul emploi-retraite est accessible aux retraités du régime général de la Sécurité sociale (CPAM). Si vous avez encore la motivation et la force pour travailler, le cumul emploi-retraite est donc une alternative intéressante vous permettant de constituer une retraite complémentaire.

Retraite complémentaire : le plan Épargne Retraite Populaire PERP

Le plan Épargne Retraite Populaire PERP est également une solution vous permettant d’obtenir un revenu complémentaire et régulier. Il s’agit d’un produit d’épargne à long terme qui correspond plus ou moins à l’ouverture d’un contrat d’assurance vie. L’adhésion est accessible à tous et elle s’effectue auprès des banques, des compagnies d’assurances, des mutuelles, ou encore des organismes de prévoyance. Pour ouvrir un plan Épargne Retraite Populaire PERP et vous constituez une retraite complémentaire, vous avez le choix entre trois types de contrats différents : le contrat à rente viagère différée, un capital converti en rente viagère ou la constitution d’une épargne convertie en unités ou points de rente.

Retraite complémentaire : l’épargne-retraite

Pour compléter votre retraite, il est primordial d’épargner. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez opter pour un investissement locatif, souscrire à une assurance vie ou ouvrir un PEA (plan d’épargne en actions).

Investir dans l’immobilier

En choisissant d’investir dans l’immobilier, vous pouvez devenir propriétaire de votre résidence principale et vous organiser pour ne plus avoir de loyer à payer au moment de votre départ à la retraite.

Vous pouvez également choisir de louer votre bien, vous assurant ainsi une rente mensuelle et donc une ressource supplémentaire. Avant d’investir dans l’immobilier locatif, il convient de bien vous renseigner, notamment sur les différentes particularités fiscales des achats que vous souhaitez effectuer. Combien le loyer sera t-il imposé, est-il plus intéressant de mettre à la location un appartement meublé ou non meublé…

Souscrire à une assurance vie pour une retraite complémentaire

Pour préparer votre retraite et vous assurez de profiter d’une retraite complémentaire convenable, l’ouverture d’une assurance vie peut également vous être d’une grande aide. L’assurance vie vous permet de profiter de nombreux avantages tels que des exonérations d’impôts ou encore la transmission d’une partie de votre capital à la personne de votre choix.

Ouvrir un PEA

Enfin, pour bénéficier d’une retraite complémentaire, le PEA bancaire ou le PEA assurance peuvent être des alternatives intéressantes. Ces plans d’épargne en action vous permettent d’investir et de profiter d’un cadre fiscal intéressant.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*