Vélib : 5 raisons de choisir ce mode de transport

Contactez le service client de la marque Vélomagg’
Rouler en velib

Très utilisé dans les grandes villes, le vélib est devenu en quelques années un moyen de transport privilégié pour les citadins. Peu coûteux, pratique et facile d’utilisation, le vélo libre-service continue de séduire de plus en plus de monde. Voici cinq bonnes raisons de l’adopter sans tarder !

Vélib : un bon moyen de rester en forme

C’est une réalité, de nos jours, la sédentarité est la source de nombreux problèmes de santé. Parmi les affections qui touchent le plus grand nombre de personnes, on trouve notamment le mal de dos. Souvent causé par le manque d’activité physique, il peut pourtant être évité facilement grâce à des étirements et un peu de sport. Utiliser un vélib pour se déplacer en ville peut donc s’avérer particulièrement salvateur. D’autant plus que le vélo libre fait travailler le corps en douceur et s’avère excellent pour le cœur !

Pour son prix : les abonnements vélib ne sont pas chers

À Montpellier, par exemple, où le service Vélomagg‘ a été mis en place, on peut compter en moyenne une trentaine euros par mois pour les jeunes étudiants. Un tarif appréciable qui n’a cependant rien à voir avec celui du vélib en région parisienne, accessible pour sa part aux alentours de 40 euros à l’année. Une étrange disparité qui peut aussi s’expliquer par les différences de taille entre les deux agglomérations.

Le vélo libre-service est un gain de temps non négligeable

S’il ne permet de rouler aussi vite qu’en bus ou en métro, le vélo libre-service est en revanche particulièrement pratique pour se déplacer rapidement sur de courts trajets. En effet, il permet d’éviter l’attente des moyens de transport habituels, mais offre aussi l’avantage d’un stationnement beaucoup plus facile qu’avec une automobile, par exemple. Inutile de dire que ce petit gain de temps est toujours le bienvenu dans une grande ville !

Le plaisir de la balade peut être au rendez-vous

Le vélib comporte aussi un autre avantage : il ne vous coupe pas de l’extérieur comme peuvent le faire le bus et le tram. En effet, pour peu que le temps soit au beau fixe, vous avez tout le loisir d’apprécier votre déplacement. Bien entendu, cela ne vous dispense pas de prêter attention à la conduite, et de respecter les règles en matière de code de la route. L’affaire ne date pas d’hier, les cyclistes parisiens ne sont pas toujours très bien vus. Il est donc important de se rappeler qu’un vélo libre-service n’est pas un jouet !

Un moyen de transport écologique

Le vélib est certainement le moyen de transport le moins polluant. Et pour cause, son carburant, se sont vos muscles ! Alors que chaque année la quantité de CO2 rejetée dans l’atmosphère ne cesse d’augmenter, le recours à un tel mode de déplacement ne peut que s’avérer bénéfique pour tout le monde. En effet, cela permet à celles et ceux qui l’utilisent de rester actifs, mais le degré de pollution de l’air s’en trouve par ailleurs diminué. Si vous ne croyez pas dans le vélo libre-service, il ne vous reste plus qu’à l’essayer !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*