Look hipster : quelles sont ses origines ?

Contactez le service client de la marque Meetic
Publié le 02.02.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
les origines du look hipster

Vous n’arrêtez pas d’entendre parler du look hipster, mais vous n’avez jamais compris d’où venait ce style si particulier ? Entre éléments historiques et culturels, voici quelques explications qui vous permettront de mieux cerner les origines de la mode hipster.

Look hipster : comment reconnaître un hipster ?

Bien que le mouvement hipster remonte maintenant à plusieurs décennies, nous le connaissons principalement aujourd’hui à travers le style vestimentaire des hommes qui adoptent cette tendance. Depuis les années 2000, date de son retour à la mode, le look hipster se caractérise par des choix de vêtements bien particuliers, et un port de la barbe très affirmé. Nombreux sont d’ailleurs les mannequins de mode à arborer une barbe hipster et des tatouages sur les couvertures des grands magasine. Chemises vintage, bretelles, barbe très fournie, barbiche ou moustache exubérante, visuellement, le hipster sort complètement de la norme actuelle. A côté de la barbe de trois jours, sa pilosité faciale peut faire l’effet d’une bombe. Car le hipster justement, c’est celui qui rejette la culture moderne, au profit d’une vision de la culture plus « rétro ».

L’origine du style hipster

Le look hipster, plus profond et plus ancien qu’on ne le pense, a de véritables origines culturelles. Avant de ne désigner qu’une simple mode vestimentaire, le terme hipster faisait surtout référence au mouvement de libération des mœurs (de la beat generation) qui a pris sa source dans la musique afro-américaine du début du XXe siècle, et notamment le jazz. A cette époque, les jeunes Américains blancs qui se prenaient de goût pour cette culture étaient alors désignés sous le terme de hipsters. C’est-à-dire de jeunes adultes qui cherchaient à s’affranchir du carcan moraliste de leurs aînés. On est loin de la mode hipster telle qu’on la connaît aujourd’hui !

Look hipster : le retour de la contre-culture

C’est au début des années 2000 que le terme hipster revient à la mode. Tombé progressivement dans l’oubli, il va connaître une seconde jeunesse. Le look hipster va donc être progressivement attribué à des individus rejetant le mode de pensée actuel, pour en venir à culture assumée de l’anticonformisme. Par opposition donc, le style hipster s’est progressivement détaché de la mode actuelle et s’est exporté jusqu’en Europe. Pour les hommes notamment, le port de la barbe s’est de plus en plus affirmé, de même que des tenues vestimentaires habituellement réservées aux plus anciens. Bref, en un mot, les hipster se sont mis à s’habiller exclusivement dans les boutiques vintage !

L’évolution de la mode hipster

Tous les mouvements de contre-culture finissent par rentrer dans la culture traditionnelle. Le « hipster » n’a pas fait exception, et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si aujourd’hui on parle de look hipster, et non pas de culture hipster. D’ailleurs, celles et ceux qui adoptent aujourd’hui le style hipster n’en connaissent pas forcément les origines et la portée culturelle. Aujourd’hui, les hipsters ne sont plus nécessairement en rupture avec le schéma de pensée classique. Ils sont eux-mêmes devenus tendance, à tel point que des sites de rencontre comme Adopte un Mec ou Meetic vont jusqu’à les mettre en valeur !

GRANDE DISTRIBUTION Mode Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*