Maux de ventre : quels sont les aliments qui favorisent l’aérophagie ?

Contactez le service client de la marque Groupon
Publié le 27.01.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
macher du chewing-gum peut provoquer des maux de ventre et de l'aerophagie.

Vous avez le ventre ballonné ? Pour lutter contre votre aérophagie et vos maux de ventre, il est nécessaire de savoir d’où vient le problème. L’aérophagie est un trouble digestif qui se produit lorsqu’on a trop d’air dans le ventre. Pour en venir à bout, il est bon de revoir certaines de vos habitudes alimentaires.

Maux de ventre et aérophagie : quelles sont les causes ?

Certaines personnes souffrent d’un déficit en lactase et ont du mal à digérer le lactose contenus dans les produits laitiers. Si comme eux vous êtes intolérant au lactose, alors quand vous mangez une du fromage, votre fermentation intestinale est plus importante qu’elle ne le devrait. De ce fait, vous pouvez avoir le ventre gonflé et dur ainsi que des flatulences gênantes. Mais pour les autres c’est la quantité d’air absorbé qui est en cause dans l’aérophagie. S’ils veulent éviter les maux de ventre, ils devront éviter les aliments dits « aérés » : ceux qui produisent trop d’air. Il est également préférable de prendre ses repas à heures régulières et de prendre son temps pour bien mastiquer les aliments.

Les aliments qui peuvent causer maux de ventre et flatulences

Pour savoir si votre aérophagie est dûe à la fermentation lactique, réduisez les produits laitiers durant une semaine. Si vos maux de ventre se calment, vous devriez demander à votre médecin de vous faire passer des tests concernant le lactose. Si le lactose n’est pas la cause des ballonnements, alors il faut réduire les aliments dits « aérés » comme les sodas, l’eau gazeuse ou la mie de pain. Certains féculents ne sont pas non plus recommandés, notamment les pâtes et les pommes de terre. Les aliments qui fermentent dans l’estomac sont également à éviter car ils sont à l’origine de l’aérophagie et des gaz intestinaux. Il faut donc éviter aussi :

  • légumes secs,
  • les choux,
  • les brocolis,
  • les artichauts,
  • les aliments frits ou très gras
  • les édulcorants
  • les fruits secs
  • les fromages fermentés

Enfin, pour éviter d’augmenter la quantité d’air que vous absorbez, oubliez le chewing-gum.

Quels sont les aliments à favoriser pour éviter l’aérophagie ?

Pour éviter les maux de ventre et les effets néfastes de l’aérophagie, misez sur les légumineuses comme les flageolets, les haricots, les lentilles, le miso ou encore les petits pois. Le soja est également un aliment bénéfique pour votre équilibre stomacal : si vous aimez le tofu, sachez que c’est bon pour vous. Mais attention de ne pas abuser de ces aliments : 2 à 3 cuillères à soupe par jour, c’est suffisant pour lutter contre l’aérophagie. Les herbes peuvent aussi vous aider à mieux digérer, n’hésitez pas à mettre un peu de thym ou de romarin dans votre cuisine. Ces herbes sont connues pour leurs vertues intestinales. La salade, les épinards ou encore le son de blé sont également excellents pour le transit. Enfin, pour favoriser la digestion et éviter les maux de ventre, prenez le bon réflexe de boire une infusion ou une tisane après le repas.

Sachez que le stress peut aussi être responsable de votre aérophagie. Et si vous essayiez le yoga ? Sur Groupon, vous trouverez régulièrement des bons plans pour vous initier à cette discipline.

ALIMENTATION Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*