Les pneus verts valent-ils le coup ?

Publié le 22.08.15
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
pneus-verts

Les fabricants de pneus mettent de plus en plus en avant leurs pneus « verts ». Ces derniers sont censés réduire la consommation de nos voitures. Est-ce vraiment le cas ? Leur qualité est-elle comparable aux pneus classiques ? Laissez-vous guider dans la jungle des pneus verts.

Qu’est-ce que les pneus verts ?

Vous vous en doutez, les pneus dits « verts » doivent avoir un avantage écologique pour porter ce nom. En effet, les pneus verts sont présentés par les fabricants de pneumatiques comme des pneus qui permettent de réduire la consommation en carburant de nos voitures.

Des pneus verts pour consommer moins de carburant

Saviez-vous que le choix de vos pneumatiques a une conséquence directe sur la consommation de votre voiture en terme de carburant ? C’est pour cette raison que de nombreux fabricants de pneus tentent de concevoir des pneumatiques qui réduisent la consommation des véhicules. Avec l’usure, un pneu se déforme et s’échauffe, ce phénomène est appelé la résistance au roulement. Lorsque vous roulez entre 40 et 80 kilomètres par heure, cette résistance au roulement serait responsable d’environ 30% de votre consommation de carburant. Voilà une bonne raison pour développer des pneus plus efficaces.

Michelin, précurseur des pneus verts

Dès 1991, Michelin lançait sa première génération de pneus à faible résistance au roulement. Aujourd’hui, la marque de pneumatiques admet que ce premier essai ne bénéficiait pas des mêmes facultés d’adhérence que les pneus traditionnels. La version actuelle du pneu vert de Michelin, l’Energy Saver +, affiche une résistance au roulement de 20% inférieur et ne présente aucun problème d’adhérence. Ce résultat a été obtenu grâce à un mélange de gomme constitué à 99% d’une génération inédite de silice développée spécialement par la marque. Les pneus Energy Saver de Michelin, lorsqu’ils sont montés sur les 4 roues d’une voiture, permettent une économie de 4 grammes de CO2 par kilomètre. Sur la durée de vie moyenne des pneus (45 000 kilomètres) cela équivaut à une économie de 125 euros en terme de carburant.

Des pneus verts d’origine végétale

Les pneus verts peuvent parfois êtres fabriqués à partir de matériaux végétaux. C’est le cas des pneumatiques que Goodyear est en train de développer en association avec BMW. Les fabricants ont l’ambition de mettre au point des pneus dont la résistance au roulement serait réduite de 30%. Ce programme de recherche est soutenu par la Commission européenne dans le cadre de son programme « LIFE-Environment ». En effet, au-delà de l’économie de carburant qu’apporteraient ces nouveaux pneus verts, la fabrication à partir de matériaux végétaux serait également plus économe en émissions de CO2.

Les tarifs de pneus verts

Les pneus verts affichent de manière générale un coût supérieur aux pneus classiques de 7 à 8%. Au vu des économies réalisées par la suite, en terme de carburant, l’investissement est rapidement rentabilisé. L’Energy Saver + de Michelin est vendu à 82€, le pneu vert de Continental ContiEcoContact 5 est disponible à partir de 77€, enfin, le pneu Goodyear EfficientGrip Performance est proposé dans les magasins spécialisés à 72€.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*