Comment bien choisir sa viande ?

Contactez le service client de la marque Auchan
Publié le 24.02.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Comment bien choisir sa viande ?

Lorsqu’on essaie de manger éco-responsable, on renonce à enrichir les productions d’élevage intensif. Alors si on veut prendre des bonnes résolutions pour encourager une agriculture plus humaine, on commence par regarder dans son assiette. Vous le savez, la consommation massive de viande n’est bon ni pour la santé des humains, ni pour celle de la planète. Mieux vaut donc manger une viande de grande qualité mais peu souvent. On vous aide à choisir votre viande que ce soit au supermarché ou chez le boucher.

Choisir sa viande à l’œil !

Pour choisir une belle viande, il faut faire confiance à ses yeux. Si elle a une belle couleur, qu’elle est brillante et que le gras possède une couleur nacré : c’est bon signe. Le bœuf se choisit bien rouge, le veau, le porc et l’agneau sont plus ou moins roses. Mais en aucun cas, la viande ne doit tirer sur le gris ou le vert !

Quels sont les labels gages de qualité pour la viande ?

Le Label Rouge, c’est le minimum pour une viande de qualité. En dessous, on va se retrouver avec du bétail élevé pour la rentabilité. Au niveau supérieur, on a Le label IGP et l’AOC qui garantissent les origines de la viande. Et si vous voulez vraiment bien faire, le label bio certifie que les animaux ont été élevés dans de bonnes conditions et qu’ils ont été nourris au minimum avec 95 % de substances bio. Par contre, ce n’est pas pour cela que votre viande aura bon goût.

Quels morceaux de viande choisir ?

Les morceaux de viande à griller ou à rôtir sont par exemple, pour le bœuf : la côte, la bavette, le rumsteck et l’onglet. Pour l’agneau, ce sera la côtelette, la selle, l’épaule et le gigot et chez le porc, le filet mignon, la côte et l’échine.
Les morceaux de viande à faire mijoter : Le gîte et le paleron, la macreuse et la joue de bœuf pour les daubes ; le collier et la poitrine de mouton pour les ragoûts.

Viande de bœuf, une appellation ambiguë ?

Quand on achète de la « viande de bœuf » on peut en fait, acheter de la viande de génisse, de jeunes bovins, des bœufs mais aussi des taureaux ou des vaches en fin de vie qui sont engraissées quelques semaines avant l’abattage. Il est donc essentiel de demander des précisions au boucher.

La viande est-elle forcément meilleure chez un boucher?

Si le boucher est simplement détaillant il n’y aura pas de différence avec une viande de supermarché. D’ailleurs, il ne faut pas avoir d’idées préconçues car certains rayons boucherie de grande surface sont de très bonne qualité. Après si vous achetez de la viande qui provient de chez un artisan boucher qui achète la viande sur l’animal, elle sera sélectionnée et découpée dans les règles de l’art. C’est l’idéal si vous souhaitez entreprendre une démarche éco-responsable car la traçabilité de la viande est très précise.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*