Bien choisir et acheter ses skis en 3 étapes

Contactez le service client de la marque Decathlon
Publié le 13.01.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Comment choisir ses skis

Les premières chutes de neige sont arrivées ! Alors que le manteau blanc recouvre les belles montagnes d’Europe, certains profitent de l’occasion pour s’équiper en matériel de ski et envisager l’achat de skis. Oui, mais voilà, avec toutes les terminologies utilisées par les fabricants et vendeurs, il n’est pas facile de s’y retrouver. Alors, êtes-vous plutôt « cruiser » ou « freerider » ? Suivez notre guide pour bien choisir et acheter des skis alpins.

Déterminer votre profil de skieur

Il est loin le temps des premiers skis en bois ! Aujourd’hui, il n’y a plus de bons ou de mauvais skis, mais des skis adaptés à chaque profil. Pour déterminer son profil de skieur et acheter des skis adaptés, il faut évaluer les 3 critères suivants :

Quel est votre niveau de ski ?

Ne jouez pas les prétentieux ! On a tous mangé la poudreuse un jour ou l’autre. L’idée est de connaître votre niveau de confort sur la neige et votre fréquence de pratique.

  1. Vous débutez.
    Stressé à l’idée d’entamer un virage ou de prendre de la vitesse, vous n’êtes jamais ou peu monté sur des skis. Les bases du ski vous semblent loin d’être acquises et vous arpentez les pistes vertes ou bleues pour travailler votre aisance. Préférez une paire de skis facile avec beaucoup de tolérance.
  2. Vous êtes intermédiaire.
    Vous ne dévalez plus les pistes vertes en chasse-neige et préférez les virages à vitesse modérée sur tout type de piste. Le ski est un loisir que vous pratiquez chaque hiver et vous souhaitez faire évoluer votre pratique. Optez pour des skis évolutifs avec un certain degré de confort.
  3. Vous êtes avancé.
    Chaud devant ! Les skis sont parallèles et les bâtons sont vos secondes mains. Vous skiez avec assurance sur et en bord des pistes. Vous connaissez la définition du mot « carver » et pratiquez le ski depuis plusieurs années. Privilégiez des skis performants et confortables.
  4. Vous êtes expert.
    Un seul mot pour vous définir : maîtrise. Sur piste comme en hors-piste (que nous vous déconseillons par mesure de sécurité!), vous contrôlez votre descente et vos mouvements sont fluides, même à grande vitesse. Vous assurez sur tout type de neige et privilégiez les pistes rouges et noires pour vous amuser. Optez pour des skis performants, voire exclusifs.

Quelle est votre pratique ?

  1. Piste exclusivement
    Vous ne jurez que par les belles pistes damées ou recouvertes par la poudreuse fraîche du matin. Choisissez des skis relativement courts avec un cambre traditionnel (ski posé au sol, le point de contact avec la neige se fait aux deux extrémités, mais pas au centre) et une spatule (extrémité avant du ski) moyennement large qui permet d’assister l’entrée dans un virage et de réduire les secousses.
  2.  Polyvalente
    Vous prenez votre pied aussi bien sur de la poudreuse que sur de la neige dure, croûtée ou trafollée (piste et hors-piste). Privilégiez des skis tout-terrain, maniables, confortables et donnant une certaine régularité à votre glisse quelle que soit la neige. La largeur moyenne du patin doit se situer entre 75 et 85mm avec un rocker en spatule (c’est-à-dire que l’avant de votre ski est cambré) voire un rocker au talon.
  3. Freeride
    Conquérant des pistes vierges et de la neige fraîche du matin, les pentes immaculées sont votre terrain de prédilection. Choisissez des skis larges (plus de 85mm), très stables avec un rocker à l’arrière (et/ou à l’avant) pour une flottabilité optimale sur tout type de neige. A l’inverse des skis de piste, le point de contact se trouve au centre du ski et le talon (voire la spatule) est relevé.
  4. Freestyle
    Le freestyle est une pratique de glisse à part, qui demande une très grande maniabilité en l’air comme sur la neige. Il vous faudra donc acheter des skis assez larges, mais légers, avec un relevé de spatule plutôt court pour garantir la stabilité. Choisissez la double-spatule pour un confort à toute épreuve, en marche avant comme arrière.

Quelle est votre morphologie ?

Ici, c’est surtout le poids qui compte.

Pour les skis de piste :
Vous pesez moins de 50kg, achetez des skis d’environ 140cm de long.
Entre 50 et 56kg, environ 145cm.
Entre 57 et 62kg, environ 150cm.
Entre 63 et 68kg, environ 155cm (jusqu’à 160 si vous avez un niveau avancé).
Entre 69 et 75kg, environ 160cm (jusqu’à 165 si vous avez un niveau avancé).
Entre 76 et 81kg, environ 165cm (jusqu’à 175 si vous avez un niveau expert).
Plus de 82kg, environ 170cm au minimum (jusqu’à +10cm si vous avez un niveau expert).

Pour les skis polyvalents :
Rajoutez de 5 à 20cm de longueur par rapport aux skis de piste selon votre fréquence de hors-piste et votre besoin de stabilité.

Pour les skis freeride :
Rajoutez de 5 à 10cm pour une meilleure flottabilité et stabilité sur la poudreuse.

Pour les skis freestyle :
Utilisez la même longueur que pour les skis de piste.

La taille reste un critère à prendre en compte. Aussi, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un vendeur (à Decathlon par exemple) pour affiner votre choix ou conforter votre décision.

Sport Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*