Alimentation : bien lire les étiquettes des produits

Contactez le service client de la marque Supermarchés G20
Publié le 18.03.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Comment-bien-lire-les-étiquettes-alimentaires-?-

Des scandales alimentaires, il y en a de plus en plus et on se demande ce qu’on peut mettre dans son assiette en toute sécurité… Pas grand-chose, semble-t-il ! Alors si vous vous souciez des qualités nutritionnels de vos aliments mieux vaut lire attentivement les étiquettes des produits au supermarché. Mais que doit-on prendre en considération sur les étiquettes qui sont de plus en plus chargées en information ? On fait le point.

Ce que révèle la liste d’ingrédients sur les étiquettes

Sur l’étiquette, les ingrédients de la liste sont triés par ordre d’importance selon leur présence dans le produit. On peut donc saisir rapidement quelle est la composition du produit.
Sur un coulis de tomates par exemple, si ce n’est pas la tomate qui arrive en premier, mieux vaut le reposer en rayon. Mais il y a aussi des pourcentages d’ingrédient. Donc si vous achetez un biscuit au chocolat pour le goût du chocolat, mieux vaut vérifier sa teneur en cacao.

Lire les étiquettes pour débusquer les mauvaises matières grasses

Quand un produit contient de la matière grasse, l’industriel doit préciser sa nature dans la liste des ingrédients. S’agit-il d’huile de colza, de tournesol, d’huile palme ou d’huiles mélangées ? Sachez que l’huile de palme est beaucoup moins bonne que l’huile de colza ou l’huile d’olive sur un plan nutritif et qu’en plus sa production nuit à l’environnement. Mieux vaut donc choisir des bonnes huiles.

L’étiquetage nutritionnel des produits alimentaires

Sur certains produits, l’étiquette met en avant les qualités nutritionnelles du produit. On trouve alors les informations suivantes :

  • La valeur calorique : soit la quantité d’énergie dans 100 g d’aliments exprimée en calories
  • Les protéines qui sont les amis des sportifs et de leurs muscles
  • Les glucides qui regroupent les sucres simples et complexes
  • Les lipides, soit le gras contenu dans le produit

Et de plus en plus, les fabricants ajoutent d’autres informations sur les étiquettes de produits, comme la teneur en minéraux, vitamines et en fibres qui peuvent être intéressantes si on a certaines carences alimentaires. Pensez à vérifier si le produit contient des éléments ajoutés avec des mentions telles que riches en vitamines C, faites attention au sodium si vous avez tendance à faire de la rétention d’eau. La plupart des plats industriels en contiennent beaucoup, c’est une manière de donner du goût.

Que regarder sur les étiquettes quand on surveille sa ligne ?

A deux produits égaux, autant choisir celui qui contient le moins de glucides et de lipides soit respectivement le moins de sucre et de gras. Qu’il s’agisse d’un plat sucré ou salé : vérifiez toujours les ingrédients cités en premier dans la liste sont ceux auxquels vous vous attendez, ceux que vous achèteriez pour faire la recette à la maison.

Végétarien : passez les étiquettes au crible !

Regardez toujours si le produit ne contient pas de bouillon de poule dans les sauces. Les plats de poisson peuvent aussi contenir de la graisse animale et certaines marques épaississent leurs yaourts avec de la gélatine de porc !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*