Vos droits chez le coiffeur

Contactez le service client de la marque L’Oréal
Publié le 26.02.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Les règles qui encadrent votre visite chez le coiffeur.

Si le coiffeur est synonyme de plaisir pour certains, pour d’autres c’est une véritable corvée. Coupe de cheveux ratée, coloration beaucoup trop flash : on a tous déjà eu de mauvaises expériences chez un coiffeur. Alors un coiffeur a-t-il par exemple le droit de gonfler ses prix ? Peut-on refuser de payer si c’est raté ? Quelles sont les règles en vigueur chez le coiffeur ? On vous dit tout.

Les tarifs du coiffeur

Les coiffeurs fixent leurs prix librement mais ils doivent les afficher près de la caisse mais aussi en vitrine pour que l’affichage des tarifs de coiffure soit visible depuis l’extérieur du salon.
Pour les coiffures de mariée et les prestations onéreuses, si vous demandez un devis, sachez que le coiffeur doit vous en faire un. Si le montant de la coiffure dépasse 25 € ou si le client le demande, le coiffeur doit fournir une facture. Sur la facture, il doit au minimum y avoir les coordonnées du salon, la date et le détail du prix. Le pourboire au coiffeur n’est pas obligatoire, il s’agit simplement d’une coutume pour remercier le coiffeur.

Pourquoi le coiffeur est plus cher pour les femmes que pour les hommes ?

En général, le coiffeur va passer plus de temps sur une coiffure femme qu’une coiffure pour homme, même si c’est aussi court. C’est ce qui semble justifier cette différence. Mais si vous avez les cheveux courts et que le coiffeur a passé 10 minutes sur votre tête, vous pouvez tout à fait lui demander le tarif homme.

Puis-je refuser de payer si ma coiffure est ratée ?

le coiffeur n’est tenu qu’à une « obligation de moyen » et non de « résultat ». Il doit tout mettre en œuvre pour vous satisfaire, c’est tout. Pour être remboursée il faudrait prouver qu’il a commis une faute dans son travail et que cette faute est à l’origine d’un préjudice. Mais ça ne vous dispense pas de payer pour autant ! Même pour une coupe loupée, on doit payer. Même si en général, le coiffeur vous proposera une ristourne sur la coupe de cheveux ou des retouches gratuites.

Le coiffeur a le devoir d’information et de conseil

Les produits de coiffure comme les colorations ou les shampoings, même s’ils sont d’une grande marque comme L’Oréal ou Schwarzkopf, peuvent provoquer des allergies. Avant un article de loi interdisait aux coiffeurs d’appliquer un produit de coloration sans avoir procédé à un test 48 heures avant. Ce n’était pas très pratique donc l’article a été abrogé. Mais le coiffeur doit tout de même informer et conseiller son client, et le mettre en garde contre les effets secondaires des produits.

Les règles d’hygiène chez le coiffeur

Le coiffeur doit désinfecter peignes, ciseaux et autres ustensiles entre chaque coupe, au moyen d’un stérilisateur ou de solutions antiseptiques, et utiliser des serviettes propres pour chaque client. Des contrôles sont effectués régulièrement par les services de la Répression des fraudes.

Le Brevet de coiffure est obligatoire dans un salon

Tout salon de coiffure doit avoir un professionnel qualifié, titulaire du brevet professionnel ou du brevet de maîtrise de coiffure en permanence pour superviser les non-titulaires et apprentis coiffeurs.
Si l’établissement ne respecte pas cette condition, il risque une amende de 7 500 € et la fermeture du salon pour une durée maximale de 5 ans.

BEAUTE Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*