Téléphone mobile cassé : vos droits

Contactez le service client de la marque Samsung
Ce qu'il faut savoir quand on a cassé son portable

Vous avez fait tomber votre smartphone dans les toilettes ? L’écran de votre tablette Samsung s’est brisé ? Comment faire valoir vos droits si votre mobile vous lâche ? Sachez qu’il existe des lois qui protègent les consommateurs mais que néanmoins il y a des circonstances où personne ne pourra rien pour vous et votre téléphone cassé. On fait le point.

La garantie légale de conformité pour votre mobile cassé

Dans un premier temps, si votre mobile est cassé, il faut essayer de faire jouer la garantie légale de conformité. Elle est valable dans les 6 mois qui suivent l’achat du téléphone ou de la tablette, pour un bien acquis avant le 18 mars 2016. Si l’achat a été fait après cette date, la garantie de conformité passe à 2 ans. Si un défaut apparaît durant cette période, vous avez la présomption de non-conformité en votre faveur. Le vendeur ou le constructeur doit fournir la preuve que le défaut date d’après la vente. Si c’est la partie logicielle qui joue des tours, cela est en général pris en compte. Le vendeur ou la marque du mobile doit alors changer le mobile ou le réparer. Par contre, pour un écran brisé à la suite d’un choc, vous ne serez pas couvert par cette garantie.

Les assurances mobiles

Les assurances mobiles proposées à l’achat de votre mobile ne sont pas d’un grand secours. Les opérateurs comme Bouygues Télécom ou le magasin qui vous a vendu le téléphone (darty, carrefour, etc…), proposent des contrats qui sont censés couvrir la casse et le vol. Elles coûtent en moyenne 100 à 140€ par an mais se révèlent bien peu utiles. Les trop nombreuses clauses d’exclusion, vous laissent trop souvent sur le carreau avec votre mobile cassé. En plus de l’assurance, on vous demande de payer une somme pour la réparation qui s’élève souvent entre 200 à 400 € (la franchise mobile).En plus, le nombre de sinistres couverts est limité à un ou deux par an.
Vous devrez alors confier votre mobile durant 2 ou 3 semaines, sans toujours profiter d’un mobile de remplacement.

Faire réparer son mobile où l’on veut

Si vous ne pouvez bénéficier d’aucune de ces prises en charge, vous pouvez confier la réparation au professionnel de votre choix. Sachez que, chez Apple par exemple, les clauses qui stipulent que les réparations hors constructeur entraînent la perte de la garantie fabricant sont abusives. Sauf si la marque peut apporter la preuve que cette réparation est à l’origine d’une panne postérieure.
Si vous choisissez de faire réparer un mobile par un prestataire, veillez à ce qu’il livre une garantie de durée de fonctionnement et demandez toujours un devis avant la réparation.

Réparer le mobile tout seul

Si vous êtes bricoleur et patient et que démonter un téléphone ne vous effraie pas, vous pouvez tenter de le réparer vous même, cela vous coûtera moins cher. Il faudra être très minutieux mais ce n’est pas insurmontable. Certaines pièces comme les écrans ou certaines batteries sont très peu cher à l’achat et l’on trouve de nombreux tutoriels pas à pas sur internet pour s’aider. Certains tutos de réparation pour téléphone sont même livrés avec la pièce de rechange.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*