Taxi : quels sont vos droits à bord des taxis ?

Contactez le service client de la marque Taxis G7
Publié le 15.02.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
La réglementation concernant l'usage du taxi

Il vous est sûrement déjà arrivé de réserver un taxi et de vous demander si le prix était bien normal… Sachez que le taxi est soumis à des obligations légales et qu’il ne peut pas agir à sa guise. Mais il existe aussi certaines pratiques qu’il est bon de connaitre pour commander un taxi sans encombre. On vous explique vos droits de consommateur ?

Taxi : les cas où il a le droit de refuser la course

Si vous vous trouvez à moins de 50 mètres d’une station de taxis, il est parfaitement inutile d’essayer d’arrêter un taxi en le hélant. En effet, il faut vous déplacer à la station. C’est une règle à connaître si on ne veut pas rester sur le carreau ! De même, le taxi a le droit de refuser la course s’il est déjà occupé ou s’il est sur le trajet pour aller chercher un client. Si vous êtes couvert de boue ou que vous êtes ivre, le chauffeur d’un taxi G7 est aussi dans son droit de vous refuser à bord. Sachez également qu’il n’est pas obligé d’accepter les animaux, sauf les chiens d’aveugle. Enfin, s’il est à la fin de son service et se prépare à rentrer chez lui, il a le droit de refuser un passager s’il doit faire un détour pour le déposer.

Quels sont les droits du passager ?

S’il n’y a pas une file qui empêche les voitures de se frayer un chemin, le client a le droit de choisir son véhicule parmi les taxis présents sur la station d’attente. Vous avez aussi le droit de choisir par quelle route vous souhaitez passer : ainsi, le chauffeur de taxi n’a absolument pas le droit de vous imposer un itinéraire. Sachez qu’en tant que client, votre confort doit également être préservé : en aucun cas, vous n’avez à subir une musique qui vous agresse. Vous avez le droit de lui demander de baisser le son et même d’éteindre sa radio. Vous pouvez aussi tout à fait lui demander de s’arrêter sur la route pour déposer ou prendre un ami qui descendra avec vous.

Taxi : méfiez-vous des tarifs, surveillez le compteur

Vous cherchiez un taxi pas cher, mais le compteur n’en finit plus de monter ? Il y a peut-être une explication logique. Si vous ne vous trouvez pas à une station de taxis, en plus de la course, vous paierez ce qu’on appelle la course d’approche. Quand vous montez à bord, le compteur affiche donc le prix de la course d’approche qui correspond à la distance que le véhicule a parcourue pour venir vous chercher. C’est tout à fait normal. Si vous ne souhaitez pas la payer, il faut vous rendre à une station pour démarrer votre course.

Si la course est élevée, le chauffeur est dans l’obligation de vous délivrer une note à partir de 25€ dépensés. Ce document pourra servir de preuve si jamais vous vous trouvez en conflit avec le chauffeur. Néanmoins, essayez toujours de régler la situation à l’amiable. Si vous considérez que la course est trop chère, vous pouvez toujours essayer d’obtenir une remise. Si jamais vous avez un problème avec un taxi, on vous conseille de prévenir la compagnie qui l’emploie. Si cette dernière fait la sourde oreille alors dans ce cas, vous pouvez faire une réclamation auprès de la mairie de la ville où il officie. S’il s’agit d’un taxi parisien, il faut vous tourner vers la Préfecture de Police de Paris.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*