Séjour au ski : faut-il souscrire une assurance spécifique ?

Contactez le service client de la marque MAAF
Publié le 09.02.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Faut-il prendre un assurance pour son séjour au ski ?

Vous planifiez des vacances ou un court séjour au ski ? Évidemment lorsqu’on dévale les pistes tout schuss, on n’est pas à l’abri d’un accident… Et soyons clairs, quand ça arrive, ça gâche complètement votre séjour au ski. Alors faut-il souscrire une assurance en plus pour son week-end à la montagne ? Voici notre réponse.

Séjour au ski : à quoi correspond une assurance neige ?

Il peut arriver qu’en bas des pistes, on vous propose de souscrire une assurance spéciale ski. Ce sont des offres qui vous promettent assistance en cas d’accident de ski. Elles prennent généralement en charge les secours, le remboursement des frais médicaux, le rapatriement ou encore le remboursement des forfaits ou des cours de ski. On en voit même qui vous remboursent votre séjour s’il n’y a pas de neige : ce qui est inutile, car les conditions de remboursement sont quasiment irréalisables, autant vous le dire directement. Les assurances spécifiques au ski peuvent être souscrites pour la durée de votre séjour au ski ou toute l’année. Parmi ces assurances complémentaires, on retrouve l’assurance Carré Neige. Elle rembourse les frais de secours et les frais médicaux non pris en charge par la meilleure mutuelle. En plus, elle remboursement les forfaits et les cours de ski que vous ne pouvez pas suivre.

Vérifiez les assurances que vous possédez déjà

En cas d’accident, si vous blessez quelqu’un, votre responsabilité civile est engagée. L’indemnisation du skieur blessée est prise en charge par votre assurance logement multirisque. Ceci est compris même dans une assurance habitation pas chère. Si vous tombez et que vous vous faites mal tout seul, à ce moment-là, c’est la Garantie des Accidents de la Vie qui intervient et prend en charge les frais. Pour ce qui est du rapatriement, sachez que votre carte bleue propose peut-être aussi cette assurance. Seulement, pour que ça fonctionne, il faut avoir payé son séjour au ski avec la même carte. Prenez donc le temps de faire le point sur vos contrats avant d’aller au ski !

Séjour au ski : en cas de gros accident, l’assurance spécifique change la donne

Si vous vous cassez une jambe lors de votre séjour au ski, on constate généralement que les frais médicaux à débourser sont assez élevés. Il faudra peut-être compter une opération ainsi que des médicaments et une rééducation. Si vous avez une bonne mutuelle complémentaire avec un contrat qui vous protège bien, vous n’avez pas de soucis à avoir. Par contre, si vous avez souscrit un contrat de base avec la MAAF ou n’importe quelle autre mutuelle, vous n’êtes pas protégé pour ce genre de situation et le taux de remboursement risque de ne pas être bien élevé…

En conclusion, on vous conseille plutôt de prendre une assurance spéciale ski si vous êtes amateur de sensation extrême, que vous prenez des risques et que vous n’avez pas une bonne mutuelle. Si votre contrat vous protège bien, alors ce n’est pas nécessaire. Et si vous cherchez une assurance en ligne, on vous conseille d’utiliser un comparateur de mutuelles pour passer aux cribles les différentes offres présentes sur le marché.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*