Réussir un état des lieux : comment passer l’épreuve ?

Contactez le service client de la marque Vivastreet
Comment réussir son état des lieux ?

Vous avez trouvé un logement sur Le Bon Coin et vous allez bientôt déménager ? Que vous ayez à faire à une agence immobilière ou à un particulier propriétaire, vous allez devoir passer l’état des lieux. Comment passer cette épreuve sans perdre sa caution au passage ? Voici comment bien se préparer à un état des lieux et le réussir haut la main !

L’état des lieux d’entrée : ce qu’il faut savoir

Pour réussir sa sortie, mieux vaut assurer sur l’entrée… Si votre état des lieux d’entrée a été bâclé ou que vous n’y avez pas prêté attention, vous risquez d’avoir de mauvaises surprises… Lorsqu’on vient de trouver un appartement, que ce soit sur Vivastreet ou en agence immoblière, l’étape de l’état des lieux d’entrée est cruciale.

Sachez qu’il vaut mieux être exigent à cette étape car le propriétaire peut ensuite vous faire payer pour remettre l’appartement dans l’état initial… En bref, s’il y avait écrit « Bon état » alors que les pièces du logement sont en mauvais état ou moyen, le propriétaire mettra en avant ce document initial lors de l’état de sortie des lieux et vous serez accusé d’avoir dégradé les lieux. Il est donc essentiel d’être vigilant sur ce qui va être noté sur l’état des lieux d’entrée. N’oubliez pas que vous avez le droit de ne pas signer l’état des lieux d’entrée si vous considérez qu’il n’est pas exact.

Comment réussir son état des lieux de sortie ?

Que dit la loi sur l’état des lieux de sortie ?

La loi qui régit l’état des lieux de sortie date de 1730 et n’est pas très précise : « S’il a été fait un état des lieux entre le bailleur et le preneur, celui-ci doit rendre la chose telle qu’il l’a reçue, suivant cet état, excepté ce qui a péri ou a été dégradé par vétusté ou force majeure. S’il n’a pas été fait d’état des lieux, le preneur est présumé les avoir reçus en bon état de réparations locatives, et doit les rendre tels, sauf la preuve contraire. »
Vous devez donc restituer la location dans le même état qu’à votre arrivée, l’usure causée par le temps n’est pas à votre charge.

Préparer son état des lieux de sortie

Pour être certain de récupérer la caution, ne laissez rien au hasard. Si vous avez fait des trous dans les murs, rebouchez-les. Pensez également que faire venir un plombier pour déboucher la douche ou passer un coup de peinture s’avère plus avantageux que de perdre votre caution !

Faire l’état des lieux de sortie avec le propriétaire

Munissez-vous de l’état des lieux d’entrée que vous avez bien évidemment conservé. Avec le propriétaire, balayez ensemble chaque pièce en détails. S’il y a des remarques, comme un mur abîmé, vous devez être précis, demandez à ce que soit précisé le mur en question.

N’oubliez pas qu’un appartement en location vieillit et que l’usure naturelle de l’appartement comme des tapisseries défraichie ou des peintures écaillées est à la charge du propriétaire et non de la vôtre. Reste à prouver ce qui fait parti de l’usure normale et ce qui peut être considéré comme une dégradation de votre part et sera à votre charge.

Si vous ne parvenez pas à vous mettre d’accord sur l’état des lieux avec le propriétaire, faites appel à un huissier qui tranchera. Les frais de dossier seront partagés en deux.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*