Quels sont mes droits au pressing ?

Contactez le service client de la marque Delamaison
Quels sont les droits du client au pressing ?

Vous avez confié votre linge de maison au pressing et celui-ci l’a abîmé ou perdu ? Sachez qu’en tant que client, vous bénéficiez de droits et que si vous récupérez vos vêtements détériorés au pressing, il en va de la responsabilité du teinturier. Reste qu’il y a quelques petites choses à connaitre pour ne pas se faire avoir au pressing et là-dessus, comptez sur nous pour vous briefer !

Le dépôt du vêtement au pressing

Vérifiez que l’étiquette du vêtement est lisible pour le teinturier. Si ce n’est pas le cas, faites une note à l’intention du pressing avec la composition du tissu.

Pressing : soyeux minutieux sur le ticket de dépôt

Le pressing doit noter sur le ticket toutes les observations qu’il a à faire sur le vêtement, notamment s’il a des craintes au niveau du nettoyage, mais que vous avez souhaité passer outre. Faites noter l’état du vêtement à l’arrivée pour faciliter l’arrangement en cas de litige.

La facture du pressing

Le prestataire est obligé de vous délivrer une facture dès que le montant de la prestation atteint 25 € ou sur simple demande de votre part.

Vêtement endommagé : la responsabilité du pressing

Le teinturier est présumé responsable envers le client de l’état dans lequel il rend l’article qui lui a été confié, notamment des détériorations subies par le vêtement. Pour prouver qu’il y a eu faute, on s’appuie sur l’écart entre l’état du vêtement au moment du dépôt et son état lors de la restitution. Si le vêtement a été abîmé, le teinturier est responsable. Il devra alors prouver qu’il avait prévenu le client des risques avec le ticket de dépôt ou que la détérioration ne vient pas de lui, par exemple : un vice caché du vêtement ou un défaut de fabrication qui n’était pas détectable lors du dépôt.

L’intervention d’un expert pour trancher

Pour régler le litige, le teinturier vous proposera de faire examiner le vêtement par un expert. Souvent, il s’agira du Centre technique de la teinturerie et du nettoyage. Puisque le teinturier est présumé responsable, c’est à lui de payer pour les frais de l’expert. Mais s’il en résulte qu’il n’a pas commis de faute, vous serez contraint de rembourser ces frais au pressing.

Vêtement perdu, le pressing doit vous dédommager

S’il ne peut pas restituer le vêtement, le pressing est tenu pour responsable, sauf s’il peut rapporter la preuve que cette perte est due à une cause étrangère qu’il ne pouvait prévoir.

Comment régler un litige au pressing ?

Régler le litige au pressing à l’amiable

Un problème avec le linge que vous avez donné à laver ? En cas de souci, demandez la rédaction d’un constat amiable, signé par le professionnel et vous-même, et chiffrez votre préjudice en vous basant notamment sur les factures des vêtements abîmés.

La mise en demeure pour être dédommagé du pressing

En l’absence d’arrangement amiable, il convient d’envoyer au pressing une lettre recommandée avec avis de réception dans laquelle vous préciserez les faits. Joignez à votre courrier une copie du ticket de dépôt, ainsi que la copie de la facture d’achat du vêtement ou à défaut toute preuve dudit achat et de sa date effective. Cette lettre a valeur de mise en demeure et le teinturier doit respecter ses obligations. Pensez à garder une copie de la lettre recommandée avec accusé de réception, du récépissé de LRAR et des documents envoyés.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*