Produits alimentaires et date de durabilité minimale

Contactez le service client de la marque Supermarchés G20
Publié le 01.04.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
La date sur les produits alimentaires.

Les produits alimentaires que l’on achète dans les supermarchés comportent tous des dates de consommation pour nous aider à savoir jusqu’à quel moment on peut les consommer sans problème. Mais depuis 2 ans, vous aurez peut-être remarqué un changement quant à ces dates. Bien entendu, la date limite de consommation est toujours d’actualité. Par contre, la date de durabilité minimale (DDM) remplace la Date Limite d’Utilisation optimale pour éviter le gaspillage alimentaire. On vous explique ce que vous devez savoir sur la DDM sur les produits alimentaires.

La date de durabilité Minimale sur les produits alimentaires, c’est quoi ?

Saviez-vous qu’en moyenne, on jette 20 kilos de nourriture par personne à la poubelle chaque année ! Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, les produits alimentaires ont subi un nouvel étiquettage.

La Date de durabilité Miniale (DDM) permet de moins jeter

Présente sur les emballages des produits alimentaires, la date de durabilité minimale indique une période de temps pendant laquelle le produit alimentaire peut être consommé parce qu’il conserve ses qualités nutritionnelles et gustatives.
La DDM est toujours mentionnée ainsi : « à consommer de préférence avant le » ou « à consommer de préférence avant fin ».

La DDM remplace la DLUO sur les produits alimentaires

Depuis 2014, la DDM remplace définitivement la DLUO : Date Limite d’Utilisation Optimale. En effet, la DLUO et La DLC étaient trop souvent confondues par les consommateurs qui ne savaient plus si le produit était encore bon et dans le doute, le jetait.
Pourtant la date limite de consommation affiche clairement « à consommer de préférence jusqu’au » suivi de la date après laquelle il faut jeter le produit, qui ne peut plus être consommé. C’est plus La Date limite d’utilisation Optimale qui faisaient douter les consommateurs.

On peut manger les produits alimentaires quand la DDM est dépassé

Lorsqu’un produit affiche une DDM, on peut donc manger le produit après cette date, mais en prenant certaines précautions, notamment de conservation du produit. Les emballages ne doivent pas être ouverts : Par exemple, un plastique troué ou un carton abîmé et le produit ne peut plus tenir ses promesses de conservation, il va se périmer plus vite. Si l’embalage est abîmé, jetez le produit.

Des bonnes conditions de conservation

Respectez la température de conservation indiquée sur les produits alimentaires ainsi que les indications de cuisson au risque de vous intoxiquer.
Pensez aussi à tenir compte du délai de consommation du produit, c’est souvent le cas des liquides comme les bouteilles de lait ou les briques de soupe qui doivent être consommés rapidement après ouverture.
Si l’apparence de l’emballage du produit a changé (boîte de conserve gonflée) ou que l’odeur ou l’aspect du produit vous paraissent étranges, ne consommez jamais le produit. Si vous vous trouvez dans un de ces 3 cas, jetez le produit même s’il n’est pas périmé par la date.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*