Pôle Emploi : quelle aide puis-je obtenir ?

Contactez le service client de la marque Pôle Emploi
Publié le 02.05.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Pôle Emploi aide les demandeurs d'emploi.

Pôle Emploi : les aides proposées

Le nombre de personnes sans emploi en France continue de susciter l’inquiétude. Les chiffres ont beau sois-disant progresser, les chômeurs ont quant à eux, bien du mal à voir une amélioration dans leurs recherches d’emploi. Heureusement, les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’aides dispensées par le Pôle Emploi.

Les allocations d’aide au retour à l’emploi

L’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi ou ARE

Probablement l’aide la plus couramment pratiquée au sein des services de Pôle Emploi, L’ARE est une aide que vous verse Pôle Emploi en se basant sur différents critères, essentiellement sur vos anciens revenus. Quoi qu’il en soit, la somme ne peut être inférieure à 57% ni supérieure à 75% de votre salaire journalier de référence. Cela représente environ 28,67€ bruts par jour, vous assurant environ 736€ nets minimum pour un mois d’indemnisations de Pôle Emploi. L’ARE ne doit pas être confondue avec l’AREF, qui correspond à l’Allocation d’aide au retour à l’emploi formation.

L’ Allocation d’aide au retour à l’emploi formation ou AREF

Cette aide s’adresse aux personnes qui peuvent bénéficier de l’ARE, citée précédemment, et qui suivent une formation validée par Pôle Emploi. L’aide versée est similaire à votre ARE, cela dit, elle ne peut pas être en deçà de 20,54€ bruts par jour. L’AREF permet d’ouvrir de nouvelles portes à des personnes en quête de reconversion professionnelle. Elle est idéale pour vous permettre d’exploiter votre temps de chômage de façon productive et efficace et donc, vous aider à sauter le pas vers de nouvelles aventures !

D’autres types d’aides Pôle Emploi moins connues

L’ aide à l’obtention du permis B

Nombreux sont les recruteurs qui vous demandent si vous avez le permis de conduire et si vous êtes véhiculé. Mais savez-vous au juste pourquoi ? Si l’on trouve parfois évident de répondre à des questions d’ordre professionnel mais que celle-ci vous semble déplacée, sachez qu’un potentiel employeur ne souhaite tout simplement pas se mouiller. En effet, ce dernier préférera avoir l’assurance de vous voir arriver à l’heure au bureau plutôt que coincé(e) dans les transports en commun. Même si cette logique n’est pas toujours vérifiable et que ce n’est pas la seule et unique raison. Aujourd’hui, ne pas avoir le permis constitue malheureusement, un frein à l’embauche. Pôle Emploi vous propose donc une l’aide à l’obtention du permis B  : plafonnée à 1 200€ et versée en trois fois.

L’ aide au Chômeur Créant ou Reprenant une Entreprise ou ACCRE

Aussi connue sous le nom d’ACCRE, cette aide est destinée aux personnes qui souhaitent reprendre une activité à leur compte. Ils peuvent alors bénéficier d’une exonération de charge pendant les quatre premières années qui suivent le lancement de leur activité. Un demandeur d’emploi qui souhaiterait passer sous le statut d’autoentrepreneur en tant que professionnel libéral, par exemple, verrait ses charges passer d’environ 25% à 9% approximativement, la première année uniquement. Il existe une autre aide, appelée l’ARCE, qui elle, permet de récupérer 45% de la somme restante de votre chômage en deux fois. Elle est complémentaire de l’ACCRE.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*