Place de concert : peut-on gagner de l’argent en revente billet ?

Contactez le service client de la marque Ticketac
Publié le 08.12.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Peut-on revendre sa place de concert plus cher ?

Vous avez acheté une place de concert sur le site Ticketac mais vous ne pouvez plus y aller ? Si vous souhaitez revendre votre billet concert, sachez que vous ne pouvez pas le vendre à n’importe quel prix. Voici tout ce que vous devez savoir sur la loi qui encadre la revente billet.

Place de concert : la loi sur la revente de billets

Pour lutter contre les marchés parallèles, la loi du 12 mars 2012 sanctionne la revente de billets, qu’il s’agisse d’un billet spectacle, d’une place de concert ou d’un match sportif :
« le fait de vendre, d’offrir à la vente ou d’exposer en vue de la vente ou de la cession ou de fournir les moyens en vue de la vente ou de la cession des titres d’accès à une manifestation sportive, culturelle ou commerciale ou à un spectacle vivant, de manière habituelle et sans l’autorisation du producteur, de l’organisateur ou du propriétaire des droits d’exploitation de cette manifestation ou de ce spectacle » est passible d’une amende de 15 000 euros. Vous ne pouvez donc pas faire un business et revendre chaque mois plusieurs billets. De même, vous ne pouvez pas vendre une place de concert 200€, si vous l’avez achetée pour 40€.

Place de concert et revente : est-ce valable aussi pour le ebillet ?

Ce texte de loi s’applique à toutes les formes d’entrées possible, qu’il s’agisse d’une place de concert standard ou numérique : « Est considéré comme titre d’accès tout billet, document, message ou code, quels qu’en soient la forme et le support, attestant de l’obtention auprès du producteur, de l’organisateur ou du propriétaire des droits d’exploitation du droit d’assister à la manifestation ou au spectacle. » En cas de récidive, le contrevenant risque une amende de 30 000 euros. On peut par contre revendre un ebillet à titre occasionnel si on ne fait pas de bénéfice entre le prix d’achat et la revente.

Attention à certaines clauses abusives en billetterie

Quand vous achetez une place de concert sur une billetterie en ligne, soyez vigilent. Sur certains sites, l’assurance annulation est précochée quand on achète un ticket concert. Il y a aussi d’autres sites sur lesquels il faut payer des arrhes qui ne seront pas remboursés en cas d’annulation.
Beaucoup de personnes cherchent à être remboursées quand elles ne peuvent pas aller à un concert. Or, un billet est presque toujours « ni repris, ni échangé, ni remboursé ». Le cas de « force majeure » n’est souvent pas mentionné ni reconnu pour le client. Vous pouvez donc essayer de vendre votre billet de festival d’été, si vous ne faites de bénéfice et que cela reste exceptionnel.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*