Phishing : comment réagir ?

Publié le 10.08.15
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Phishing

Le phishing est une véritable plaie d’internet. Présentes dans pratiquement un email sur 400, les tentatives d’escroqueries se multiplient. Voici quelques conseils pour éviter de se faire harponner.

Le phishing : arnaque sur internet

Dans le monde, 37,3 millions d’internautes auraient été victimes de phishing. En France, cela représenterait un internaute sur 30.

Qu’est-ce que le phishing ?

Le phishing, ou « hameçonnage » en français, est un type d’arnaque qui fonctionne sur internet. Cette technique frauduleuse est utilisée par des pirates informatiques pour se procurer des informations, le plus souvent des coordonnées bancaires, sur internet. Le phishing ne se contente pas d’utiliser une faille informatique, cette technique utilise la confiance des internautes pour les duper. En effet, le plus souvent, le phishing est mis en place par le biais de faux emails d’entreprises dignes de confiance, comme des banques, des opérateurs téléphoniques ou des fabricants de matériel informatique. C’est grâce à cette usurpation d’identité que les pirates arrivent à soutirer des informations confidentielles à leurs victimes.

Comment l’éviter ?

Pour éviter de se faire avoir par les techniques de phishing, vous pouvez respecter quelques règles simples.

La méfiance

Sur internet, on n’est jamais trop méfiant. Vous ne pouvez pas savoir qui se cache derrière un email ou un message Facebook. Si vous recevez un message qui semble provenir de votre banquier, méfiez-vous, sa boîte mail pourrait très bien avoir été piratée. Même lorsque vous recevez un message d’un de vos amis Facebook, il pourrait en fait s’agir d’une tentative d’escroquerie. Pour cette raison, il ne faut jamais donner d’informations confidentielles par le biais de ces messages.

Évitez les arnaques, n’indiquez rien par email

L’objectif du pirate qui vous envoie un email de phishing, c’est de tenter de récupérer des informations confidentielles. Sachez qu’aucune banque ni aucun organisme gouvernemental ne vous demandera de lui envoyer des informations confidentielles par email. Il en est de même pour vos mots de passe, qui ne doivent jamais être donnés par email.

Phishing : ne pas cliquer sur les liens

Si vous avez un doute sur la provenance d’un email, ne cliquez pas sur les liens contenus dans l’email. Ces derniers pourraient vous renvoyer vers des sites pirates ou déclencher le téléchargement d’un logiciel malveillant.

Comment réagir ?

Si vous remarquez un email étrange dans votre boîte, la meilleure chose à faire est d’éviter de répondre et de ne surtout pas le transmettre à vos contacts. Enfin, vous pouvez contribuer à la lutte contre l’escroquerie sur internet en signalant l’email malveillant.

Signaler une tentative d’escroquerie

Si vous avez été victime d’un phishing, vous pouvez le signaler aux autorités compétentes pour améliorer la lutte contre le piratage. Vous pouvez signaler votre phishing sur la plateforme Pharos, il sera ensuite traité par le service de police judiciaire spécialisé.

Contactez votre banque

Si vos avez reçu un phishing qui tentait de se faire passer pour votre banque, contactez rapidement le service client de votre établissement bancaire pour éviter que d’autres clients ne se fassent escroquer.

Contactez votre opérateur téléphonique

Les opérateurs téléphoniques, comme Orange, Bouygues Télécom ou SFR, sont souvent utilisés par les escrocs pour tenter d’arnaquer les internautes. Si vous recevez un email douteux, n’hésitez pas à contacter le service client de votre opérateur téléphonique pour vérifier son authenticité.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*