Vente d’or : ce que dit la législation

Contactez le service client de la marque Van Cleef & Arpels
Publié le 12.01.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Vente d'or : ce qu'il faut savoir

Vous souhaitez revendre des bijoux en or ou des lingots d’or que vous avez reçu en héritage par votre famille ? Vendre de l’or peut-être intéressant pour arrondir les fins de mois difficiles mais il existe des précautions à prendre avant de se rendre dans un magasin spécialisé dans le rachat d’or. On fait pour vous le tour de la question.

Le boutique de rachat d’or doit vous informer

Les prix de l’or : bien le vendre

Il y a plusieurs choses à savoir lorsqu’on souhaite revendre de l’or dans une boutique spécialisée. La boutique qui rachète l’or a des obligations d’informer le client qui souhaite vendre son or. Ces obligations ont été renforcées par la loi Hamon de 2014. Les mentions « au cours de l’or » et « au cours en vigueur » sont insuffisantes. L’affichage doit être clair, et détailler les tarifs applicables aux différentes formes de métaux précieux.

Rachat d’or : renseignez-vous sur les poinçons

Ne pas confondre le poinçon de garantie avec le poinçon du fabricant représenté par un losange renfermant une lettre initiale de son nom et le symbole choisi par lui. Il peut être gravé par la personne de son choix. Alors qu’un poinçon de garanti avec une tête d’aigle par exemple, vous informe sur la qualité de l’or et la provenance du bijou.

Pour bien vendre l’or, faites jouer la concurrence

Des professionnels peuvent sous-estimer la valeur des bijoux en or proposés à la vente. Il est recommandé, « avant de se lancer », de faire évaluer votre bien par un bijoutier. Demandez plusieurs devis et faites jouer la concurrence ! Sachez que la pesée doit se faire devant vous, sur une balance homologuée.

Boutique de rachat d’or : contrat et registre

Contrat de vente d’or

Suite à la vente de bijoux en or, le professionnel est tenu de vous remettre un contrat écrit. Il doit comporter un certain nombre d’informations telles que le poids et le titrage des bijoux ou des objets, le cours officiel de l’or et son prix de vente détaillé (taxes et frais compris).

La boutique doit tenir un registre sur le rachat d’or

La règlementation impose aussi au professionnel de consigner dans un registre appelé « livre de police » tous les biens qu’il acquiert, leur description, ainsi que l’identité du client.

Paiement et rétractation de la vente d’or

Pour lutter contre le blanchiment d’argent, Le paiement en espèces est interdit par la loi. On doit vous payer votre or par chèque.

Vente d’or, le droit de changer d’avis

vous bénéficiez d’un droit de rétractation sur la vente de l’or sans avoir à justifier d’un motif particulier, ni à payer de pénalités (à l’exclusion, le cas échéant des frais de retour). Ce droit n’est applicable qu’aux contrats conclus depuis le 1er janvier 2016.
Vous disposez d’un délai de 24 heures à compter de la signature du contrat pour faire valoir votre droit à l’erreur.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*