Malade en voyage : êtes-vous assuré ?

Assurance santé : voyager en toute tranquilité

Quand on prépare ses vacances, on a rarement envie de se poser des questions sur une éventuelle maladie durant notre voyage. Pourtant, s’assurer d’être protégé en cas de pépin, c’est s’offrir un voyage serein. Alors, avant de partir bronzer au bout du monde, faites un point sur votre assurance voyage.

Malade en voyage : préparez votre tranquillité

Un voyage bien préparé, c’est un voyage sans stress. Votre couverture en cas de maladie ou d’accident à l’étranger n’est pas un point à négliger. En cas de problème, vous pourriez avoir de très mauvaises surprises. Alors n’attendez pas, faites le point tout de suite sur votre couverture en cas de pépin à l’étranger.

Obtenez la carte européenne d’assurance maladie

Si vous voyagez en Europe (y compris en Suisse, en Norvège, en Islande et au Liechtenstein) vous pouvez utiliser une carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Vous pouvez la demander au minimum deux semaines avant votre départ à votre Caisse d’assurance maladie. Si vous tombez malade lors de votre voyage, vous pouvez présenter cette carte à un médecin, à une pharmacie ou à un hôpital public pour éviter d’avancer les frais médicaux ou pour vous faire rembourser sur place. D’autres pays ont des accords particuliers avec la France pour le remboursement de frais médicaux. Contactez votre Caisse d’assurance maladie avant votre départ pour en connaître la liste.

Vérifiez vos assurances avant de partir en voyage

Avant de partir, contactez tous les organismes susceptibles de vous offrir une couverture santé pendant votre voyage. Contactez votre assureur pour connaître les détails de vos contrats d’assurance, appelez votre banque pour obtenir des détails sur les garanties liées au paiement de votre voyage avec votre carte bancaire et contactez votre agence de voyages pour prendre connaissance des assurances incluses dans votre voyage.

Malade à l’étranger : bien réagir sur place

Même si vous vous êtes parfaitement préparé, un imprévu est vite arrivé. Mieux vaut savoir comment réagir face aux situations d’urgence.

Malade en voyage : l’hospitalisation à l’étranger

En cas de maladie ou d’accident à l’étranger, si la personne souffrante doit être prise en charge rapidement, emmenez là au service d’urgence local. Si vous ne pouvez pas transporter la personne souffrante, appelez un service d’urgence. Si vous avez une assistance, c’est le moment de les joindre pour leur demander de vous indiquer les services médicaux locaux les plus adaptés. Si vous n’avez pas d’assistance, vous pouvez contacter l’ambassade ou le consulat qui pourra vous indiquer la liste des médecins agréés. Les ambassades et les consulats sont aussi présents pour prévenir vos familles, organiser votre rapatriement ou votre hospitalisation.

Malade à l’étranger : le rapatriement

Le rapatriement n’est pas mis en place si le pays dans lequel vous vous trouvez a les moyens de vous offrir des soins adaptés à votre situation. Par contre, si le pays dans lequel vous séjournez a des moyens médicaux limités, l’évacuation sanitaire est déclenchée. Dans ce cas, vous pouvez être évacué dans un pays voisin qui dispose de meilleures infrastructures médicales, ou vous pouvez être rapatrié en France. Sachez que selon le mode de transport, les conditions médicales mises en place et la distance à parcourir, un rapatriement peut coûter plus de 30.000 euros. La plupart du temps, ces frais sont à votre charge, d’où l’intérêt de souscrire un contrat d’assistance avant de partir.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*