Le rappel de produit, comment ça marche ?

Contactez le service client de la marque Peugeot
Publié le 29.03.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
On vous explique ce que vous devez savoir sur le rappel de produits.

Vous avez probablement déjà vu à l’entrée de votre supermarché des affiches pour vous informer d’un rappel de produits. Quel genre de marchandises peuvent faire l’objet de ces rappels ? Comment le consommateur doit-il agir ? Peut-on se faire rembourser ? On vous explique tout ce que vous devez savoir sur la procédure de rappel de produit.

Le rappel de produit, c’est quoi ?

Lorsque des marchandises commercialisées sont jugées dangereuses, le fabricant peut lancer une procédure de rappel de produit. Par exemple, si Peugeot se rend compte après coup que sa dernière voiture a un problème qui n’avait pas été détecté avant la commercialisation, il peut procéder au rappel du produit.

Un rappel de produit c’est comme un retrait du marché ?

Lorsqu’il y a rappel de produit, le fabricant n’arrête pas de produire la marchandise concernée. Il va simplement informer les consommateurs qui ont acheté le produit que celui-ci est défectueux. Les clients sont alors invités à ramener le produit défaillant à l’endroit où ils l’ont acheté ou bien de le ramener au fabriquant. C’est une procédure tout à fait différente de celle du retrait qui donne suite à un incident grave signalé auprès de la DGCCRF. Dans ce cas là, toute la production est stoppée.

Quel genre de produits peuvent subir un rappel ?

Tout ce qui est commercialisé peut donner lieu à un rappel de produits : aussi bien des yaourts que du matériel informatique.
Comme ils sont très soucieux de l’aspect sécurité, les produits destinés aux bébés et aux enfants sont les plus concernés.
Si le fabriquant ou la DGCCRF constatent que le produit comporte un risque de nuire à la sécurité du consommateur, alors la procédure de rappel de produit est lancée.
Quand il s’agit de produits de consommation alimentaire, c’est la DGCCRF qui s’en charge. Elle effectue également les contrôles des produits qui causent le plus d’accidents domestiques comme les appareils de bricolage, l’électroménager, les jouets et les produits de puériculture. Le fabricant peut décider de retirer le produit du marché de lui-même ou être contraint de le faire en fonction du niveau de dangerosité du produit.

Comment est géré le rappel de produits ?

L’entreprise doit tout mettre en œuvre pour informer au mieux les consommateurs sur le produit incriminé. Elle doit lancer des communiqués de presse dans les médias, mais aussi informer les supermarchés ou les magasins qui ont vendu le produit et également informer les associations de consommateurs afin qu’ils diffusent l’information.

SI vous avez ce produit en votre possession, vous devez le retourner. Quand c’est possible, l’entreprise doit réparer la marchandise défectueuse. Sinon, elle doit échanger le produit et quand cela n’est pas réalisable, elle doit rembourser le consommateur.
Vous pouvez consulter la liste des rappels de produits européens sur le site de la commission européenne.

Droit et justice Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*