Intoxication alimentaire, faites agir la justice

Contactez le service client de la marque Simply Market
Publié le 23.03.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Nos conseils juridiques en cas d'intoxication alimentaire.

Une intoxication alimentaire peut être provoquée par un produit qui manque de fraîcheur ou qui a été conservé dans de mauvaises conditions. En général, synonyme de bactéries, l’intoxication alimentaire peut-être un mauvais moment à passer mais peut aussi être mortelle. Vous vous sentez mal depuis que vous avez mangé ce plat préparé ou que vous êtes allés dans ce restaurant ? On vous explique que faire en cas d’intoxication alimentaire : vers qui vous tourner et comment obtenir réparation pour le préjudice subit.

Comment reconnaître une intoxication alimentaire ?

Si vous vous sentez mal c’est peut-être que sans le savoir, vous avez mangé un produit venant d’un supermarché ou d’un restaurant qui contient une bactérie, un virus ou un parasite. Cela peut venir d’un plat préparé, des yaourts, des œufs, des coquillages, en fait à peu près tous les produits alimentaires peuvent causer une intoxication alimentaire. Certains contiennent même des bactéries comme des staphylocoques ou des salmonelles.

Les symptômes d’une intoxication alimentaire ?

Elle survient de 1 à 6h après avoir consommé le produit à l’origine de l’intoxication alimentaire. Le plus souvent elle se manifeste par des vomissements, de la diarrhée, des nausées ou encore des maux au ventre intenses.

Les bonnes réactions en cas d’intoxication alimentaire

Faites-vous examiner par un médecin

Une consultation médicale est indispensable. Si vous êtes plusieurs à avoir les mêmes symptômes après avoir mangé le même repas au restaurant ou le même produit, il est important de le signifier à votre médecin. Il est chargé de faire remonter les informations qui concernent les cas d’intoxication alimentaire aux services compétents.

Si un restaurant est impliqué, signalez-le

Si vous avez été intoxiqué au restaurant, contactez la Direction départementale de protection de la population (ex DDCCRF) de votre département. Grâce à votre appel, la DDCCRF effectuera un contrôle du restaurant et prendra les mesures qui s’imposent.

Réunissez les preuves de votre intoxication alimentaire

Allez voir un médecin pour faire établir un diagnostique médical d’intoxication alimentaire.
Si vous disposez du produit suspecté, faites-le analyser par un laboratoire disposant d’une unité de toxicologie.
Vous avez 3 ans pour intenter une action en justice par le Tribunal de Grande Instance de votre région. Sachez que les dédommagements peuvent parfois monter jusqu’à 10000€

La défense de l’accusé : supermarché ou restaurant

Le supermarché ou le restaurateur qui a délivré le produit qui vous a intoxiqué peut se décharger de toute responsabilité si :

    • Le produit vient d’un défaut de fabrication industrielle. La faute sera alors reportée sur l’industriel.
    • Vous avez consommé le produit sans respecter la notice de consommation ou sans respecter la date limite de consommation

.

  • L’analyse scientifique du produit incriminé ne permet pas d’établir un lien direct avec vos symptômes

Vous connaissez désormais les mesures à prendre en cas d’intoxication alimentaire. Si vous souhaitez faire plus attention à votre alimentation, vous pouvez suivre le site le point sur la table, le site d’une association de consommateurs spécialisé dans l’alimentation.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*