Des nouveautés relatives au crédit immobilier

Contactez le service client de la marque Caisse d’Épargne
Les nouveautés légales en matière de crédit immobilier

Vous vous apprêtez à vous rendre dans votre banque CIC pour demander un crédit immobilier ? Sachez que de nouvelles lois entrent en vigueur et protègent davantage l’emprunteur qui souscrit un crédit immobilier. Autant se renseigner avant de signer un crédit immobilier et être fraîchement informé avant de se rendre à la banque, non ?

Crédit immobilier : de nouvelles dispositions légales

Désormais, on ne peut plus faire entrer les réparations dans le cadre d’un crédit immobilier. Par contre, bon point pour le consommateur : la loi exige désormais de l’organisme de crédit immobilier ou de la banque plus de transparence.

Les travaux ne rentrent plus dans le crédit immobilier

Désormais, même si le montant est supérieur à 75000€, Les réparations et les travaux qui ne sont pas liés à un achat ne relèvent plus du crédit immobilier mais du crédit à la consommation. Le consommateur est perdant dans l’histoire car les taux d’intérêt de ce crédit sont plus élevés que ceux du crédit immobilier.

Crédit immobilier : L’emprunteur doit désormais être averti

Désormais le prêteur a le devoir de transparence vis-à-vis du consommateur.
A partir du 1er Octobre, il devra remettre à l’emprunteur une fiche d’information standardisée européenne. Elle vous permettra de comprendre les différentes offres de crédit immobilier et leurs modalités de remboursement : échéancier, versements, mais aussi de savoir à l’avance combien vous coûtera le remboursement anticipé du crédit immobilier ou une échéance impayée.

Le banquier ou l’organisme de prêt immobilier devra également informer le client sur sa solvabilité : est-il en mesure de rembourser ce crédit avec ses revenus ? Si le crédit immobilier est risqué pour la situation financière du client, il devra l’avertir.
Il devra donc prendre en compte son salaire, ses revenus, ses économies, ses dettes pour donner ses conseils. Enfin, si le prêteur décide d’évaluer le futur bien immobilier, il sera obligé de passer par un expert en immobilier.

Crédit immobilier : le taux d’intérêt évolue

Vous aviez l’intention de prendre un crédit immobilier auprès de la caisse d’épargne ? Sachez qu’à partir du 1er Octobre 2016, le taux d’intérêt change. En effet, dès cette date, le taux d’intérêt du crédit immobilier devra comprendre tous les frais à la charges de l’emprunteur. On parle alors de TAEG : Taux annuel effectif global.

Dans ce taux d’intérêt, la banque devra donc englober les coûts de l’assurance pour le prêt immobilier mais aussi de la garantie du crédit et des frais de gestion du compte. Si un expert en immobilier est appelé pour évaluer le bien, dans ce cas, la somme qui en découle devra également être prise en compte dans le TAEG.

Voici quelques conseils d’experts qui pourront vous aider à bien négocier un crédit immobilier pour ne pas vous endetter plus que de raison !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*