Cigarette électronique : où a-t-on le droit de vapoter en 2016 ?

Contactez le service client de la marque Internity
Publié le 25.03.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Le point sur la légilation relative à la cigarette électronique.

Vous avez pris de bonnes résolutions et vous êtes arrêté de fumer cette année ? Vous vous êtes mis à la cigarette électronique et vous diminuez progressivement votre taux de nicotine afin de vous sevrer du tabac : bravo ! Le hic c’est que vos efforts vont être mis à rude épreuve car le gouvernement français persiste à traiter la e-cig comme la cigarette classique. Alors que changent les nouveautés 2016 en matière de législation et où avez-vous encore le droit de vapoter. On vous éclaire.

La cigarette électronique en entreprise

Au travail, le vapotage est interdit par la loi dans les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif.
Par contre, lorsqu’il s’agit d’un bureau fermé à usage individuelle, elle ne précise rien dessus.
Les entreprises qui comportent un grand nombre de salariés ont généralement installé à l’extérieur des espaces protégés pour que les gens puissent fumer. Du coup, vapotage et tabac sont mis dans le même panier !

Interdiction : les lieux où la cigarette éléctronique est bannie

Vapotage interdit dans les écoles

La loi santé interdit désormais de vapoter dans les établissements scolaires (école, collège, lycée…) et dans les structures dédiés à accueillir des mineurs.

La cigarette électronique dans le bus, c’est permis ?

Et bien non, désormais il est interdit de vapoter dans les transports en commun fermés comme le train, le métro, le tramway et donc le bus !
Si vous utilisez votre e-cig dans un train, vous risquez d’ailleurs une amende de 68€.

Les lieux où l’on peut utiliser une cigarette électronique ?

A-t-on le droit de vapoter dans un restaurant ?

Pour l’instant, vous pouvez sortir votre cigarette électronique dans les restaurants, bars et cafés et vapoter sans avoir de souci juridique. Mais l’établissement de restauration est libre d’interdire ou pas l’usage de la cigarette électronique. Au ministère de la santé, la Direction générale de la santé assure que « le gouvernement ne prévoit pas d’interdire de vapoter » dans les bars et restaurants, se rangeant en cela à l’avis du Conseil d’Etat d’octobre 2013 qui avait jugé « disproportionnée » une « interdiction générale » de l’usage de l’e-cigarette.

Vente de cigarette électronique aux mineurs

Les autorités sanitaires ont constaté que beaucoup de jeunes commençaient par la cigarette électronique directement. Elles ont un côté gadget high-tech personnalisable qui leur plait beaucoup.Sur Internity par exemple, vous pourrez acheter tout le nécessaire : c’est devenu un objet fashion qui contribue à se donner du style. C’est pourquoi, depuis la loi Hamon, la vente de cigarettes électroniques est devenue purement et simplement interdite aux mineurs.
Alors, vous avez compris ? Petit récapitulatif : vous avez le droit de vapoter dans les restaurants, cafés et bars si les établissements vous l’autorisent. Donc, il faut poser la question au serveur avant de sortir votre cigarette électronique ! Par contre dans les transports en commun, au travail et dans les environnements qui accueillent des mineurs, c’est interdit.

Droit et justice Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*