Bénévolat : connaissez-vous vos droits ?

benevolat-droits

Vous êtes bénévole ou vous souhaitez devenir bénévole dans une association ? Sachez que l’activité bénévole bénéficie de certains avantages et de droits. En France, onze millions de personnes participent bénévolement au fonctionnement d’une association, sans recevoir de rémunération. Voici notre guide pour tout savoir sur vos droits en tant que bénévole.

Les droits des bénévoles

Que vous soyez à la retraite, étudiant, chômeur ou actif, si vous êtes bénévole dans une association, vous avez des droits et des avantages.

Bénévolat : remboursement des frais

Si vous êtes impliqué dans une association, qu’elle soit caritative comme La Croix Rouge ou le Secours populaire, culturel, sportif ou autre, vous devez parfois engager des frais lors de vos activités de bénévole. Vous pouvez être amené à faire un trajet en voiture ou en transport en commun, ou à acheter du matériel. Dans ce cas, vous êtes en droit de demander à l’association un remboursement de vos frais. Vous pouvez également faire don de ces frais à l’association, et ainsi bénéficier d’une réduction d’impôt.

Les chèques-repas

Lorsque vous êtes en déplacement pour votre association, ou que vous faites une animation, sachez que votre association peut vous donner un chèque-repas pour couvrir une partie de vos frais de nourriture. Ce chèque nominatif est d’un montant maximum de 6€.

Cumuler volontariat et chômage

Si vous êtes actuellement à la recherche d’un emploi, sachez que vous pouvez tout à fait être également bénévole dans une association. Les périodes d’inactivité étant parfois difficiles à supporter seul, le chômage peut être l’occasion de vous investir dans une cause qui vous tient à cœur. Ce cumul est possible tant que vos activités de bénévole ne nuisent pas à votre recherche d’emploi. Pour plus d’information, contactez le Pole Emploi sur pole-emploi.fr ou par téléphone au 3949.

Le volontariat associatif

Le volontariat associatif est un statut particulier, qui se situe entre le bénévolat et le salariat. Le contrat de volontariat associatif ne peut être signé qu’avec une association qui est reconnue d’utilité publique par l’État.

Comment devenir volontaire associatif ?

Pour être candidat à un contrat de volontariat associatif vous devez avoir plus de 16 ans et ne toucher aucun salaire, ni aucun revenu de remplacement comme la retraite, les allocations chômage, ou le RSA. Le contrat de volontariat associatif ne peut pas durer plus de deux ans, et le cumul des différents contrats ne doit pas dépasser trois ans. Le contrat de volontariat associatif peut être rompu à tout moment, en respectant un préavis d’un mois.

La rémunération

En tant que volontaire dans une association, vous ne touchez pas un salaire, mais une indemnité. L’indemnité versée à un volontaire associatif n’est pas imposable. En fonction de votre activité ou de l’association qui vous encadre, votre indemnité peut varier. Elle est généralement limitée aux alentours de 700€ par mois. En tant que volontaire associatif, vous êtes également affilié aux assurances sociales du régime général.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*