Avis consommateur : de nouvelles obligations pour les avis sur internet

Contactez le service client de la marque TripAdvisor
Publié le 18.11.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
De nouvelles mesures sur les avis consommateur en ligne entrent en vigueur

Afin de protéger les particuliers des faux avis consommateur, les sites internet ont désormais l’obligation d’indiquer si les commentaires publiés ont fait l’objet d’une vérification. Cette disposition résulte de la Loi pour une République numérique et concerne tous les sites, qu’il s’agisse d’un site de vente en ligne ou d’un site d’avis.

Avis consommateur : le gouvernement lance la chasse aux faux avis

Des avis consommateur, on en trouve partout sur internet, que ce soit sur TripAdvisor ou sur n’importe quel site de vente en ligne qui fait apparaître ses avis clients. Mais pour se faire de la publicité, certains étaient prêts à tout, quitte à rédiger des faux avis pour vanter leurs services ou leurs produits. le gouvernement a donc décider d’exiger davantage de transparence pour lutter contre ce type d’arnaque internet. Ainsi, la Loi pour une République Numérique a été lancée dans le but de délivrer plus de clarté au consommateur. Les éditeurs de site sont donc appelé à délivrer des informations plus honnêtes.

Des sanctions contre les faux avis

Désormais avant de choisir un restaurant, partir en vacances ou changer de forfait mobile, nous sommes de plus en plus nombreux à consulter les avis consommateur sur internet. Une enquête Nielsen de 2013 indiquait déjà à l’époque que 80 % de nos achats en ligne étaient précédés par une recherche d’avis consommateur. Avant d’acheter sur un site e commerce, nous avons désormais le réflexe de chercher des avis sur le produit mais aussi des avis relatifs au site en question, pour savoir s’il est fiable. Quand on a une boutique en ligne, il ne s’agit donc plus uniquement d’être visible pour vendre, mais aussi d’avoir bonne réputation. Les faux avis consommateur rédigés dans le but de séduire se sont donc multipliés.

Mais le gouvernement commence à y regarder de plus près et a prévu de nouvelles obligations pour les sites de vente en ligne. La répression des fraudes a déjà lancé plus d’une vingtaine de procédures contentieuses. Publier des faux avis est une pratique commerciale trompeuse et à ce titre, c’est un délit qui peut être condamné par une amende de 7 000 euros. C’est la somme qui a été exigée à un site qui publiait des faux avis en 2014.

Avis consommateur : une obligation de transparence

Pour forcer les sites internet français à plus de transparence, le Loi pour une République numérique a prévu de nouvelles mesures. Les sites qui publient les remarques des internautes ont désormais l’obligation de délivrer une information loyale et claire. Si les avis sont produits par des consommateurs à qui l’on a fait tester des produits gratuitement, cela doit être mentionné. Ils doivent également préciser si les avis consommateur mis en ligne ont fait l’objet d’un processus de vérification et ce, de manière explicite. Ils doivent également informer l’internaute des critères utilisés pour publier ces contenus et s’assurer de leur authenticité. La nouvelle mesure exige également que soit affichée la date de l’avis et ses éventuelles mises à jour. Si un usager poste un commentaire ou un avis négatif qui est rejeté par le modérateur, ce dernier doit informer l’internaute des raisons qui ont justifié ce choix.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*