Avantage du Pacs : pourquoi sauter le pas ?

Contactez le service client de la marque Meetic
avantages-du-pacs-couple

Ça y’est, vous avez rencontré l’âme soeur sur Meetic, au bureau, à l’université, dans un bar ? Vous êtes sûrs de vous, vous voulez concrétiser votre union ? Pacs ou mariage ? Les avantages du Pacs en tous cas sont nombreux. On vous explique pourquoi se pacser sans tarder.

Avantage du Pacs : une déclaration d’impôts commune

Le Pacs, c’est avant tout un acte romantique, un pas en avant qui permet par exemple de casser la routine installée et de réaffirmer son amour réciproque bien sûr. Mais les avantages du Pacs dépassent cet aspect un peu fleur bleue. Par exemple, se pacser autorise à faire une déclaration commune qui permet, en fonction du nombre d’enfants, de récupérer une ou plusieurs demies part et donc de réduire les frais d’imposition. Malin, n’est-ce pas ?

Se pascer facilite la couverture sociale

Pourquoi se pacser ? Sachez que cela vous aidera également à bénéficier, si vous n’en avez pas, de la couverture sociale de votre partenaire. Un véritable avantage du Pacs. Il suffit pour cela d’en faire la demande en écrivant à la caisse d’assurance maladie. En plus, contrairement au simple concubinage, le pacs précise qu’il n’y a pas de notion de temps pour bénéficier de cette couverture. On peut donc faire la demande tout de suite. Ne tardez pas.

Le pacs permet de réduire les droits de mutation

Pacs ou mariage ? Dans le cas des droits de mutation, le Pacs permet au partenaire de bénéficier de droits de mutation réduits par rapport au concubinage. C’est presque comme pour les personnes mariées, en somme, ce qui est un autre avantage du Pacs. En revanche, contrairement à ces derniers, il faudra tout de même faire un testament. Ne l’oubliez donc pas.

Pourquoi se pacser : une séparation simplifiée

Comment se pacser et surtout comment se dépacser ? C’est beaucoup plus facile que dans le cas d’un mariage, ce qui est l’un des grands avantages du Pacs : en effet, la procédure de rupture est très rapide, les dépenses très faibles (maximum 200 euros) et il s’agit d’une simple déclaration à remplir. De quoi rassurer les plus peureux de l’engagement, n’est-ce pas ?

Se pacser pour le capital-décès

L’un des autres avantages du Pacs, c’est que dans le cas du décès d’un des partenaires, le survivant peut obtenir le capital-décès de ce dernier en faisant une demande auprès de l’assurance maladie. Il est le prioritaire, sauf s’il y a un enfant. Dans ce cas, il existe une règle de priorité pour ce dernier, sauf si le conjoint a établi un testament. Une autre bonne raison de sauter enfin le pas et de se pacser. Avec nos meilleurs voeux de bonheur, bien sûr !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*