Arnaque à la carte bleue, comment se protéger ?

Contactez le service client de la marque La Banque Postale
Comment se protéger des arnaques à la cb.

Des prélèvements sur votre compte bancaire concernant des achats sur Internet que vous n’avez jamais effectué ? Vous avez sûrement été victime d’une arnaque à la carte bleue ! Comment est-ce possible ? On vous explique comment procèdent les escrocs et comment ne pas devenir victime d’une arnaque à la carte bleue. Si le mal est déjà fait, ne paniquez pas : on vous explique aussi les bons réflexes à avoir.

Comment procèdent les escrocs dans une arnaque à la carte bleue ?

Il suffit que le voleur tienne votre carte bleue quelques instants. Lorsqu’on réussi à avoir les chiffres qui figurent sur la carte bleue avec la date de validité et le cryptogramme, on peut faire de nombreux achats sur internet. Mais très souvent, les escrocs utilisent aussi des logiciels qui génèrent des numéros de cartes bleues de manière aléatoire. Ca peut donc tomber sur vous, même si vous avez pris toutes les précautions possibles. Alors autant éviter ce qui peut l’être, n’est-ce pas ?

Vous êtes protégé par la loi en cas d’arnaque à la carte bleue

En cas d’arnaque à la carte bleue, la loi du 15 novembre 2001 déclare que vous n’êtes pas responsable si :

  • la carte a été contrefaite
  • s’il s’agit d’un paiement frauduleux effectué à distance, sans utilisation physique de la carte

Dans ces cas de figure, vous avez 13 mois pour contester le paiement auprès de votre banque sans avoir à déposer plainte. La loi oblige alors la banque à rembourser immédiatement la somme prélevée.

Les bons gestes pour ne pas être victime d’arnaques à la carte bleue ?

  • ne jamais laisser traîner votre carte bleue à la vue d’autres personnes
  • Lorsque vous payez dans un commerce, ne laissez jamais le commerçant partir dans une autre pièce avec votre carte bleue, même si c’est pour aller chercher l’appareil TPE.
  • Avant de jetez vos tickets de caisse à la poubelle, déchiquetez-les.
  • ne communiquez votre numéro de carte bleue à personne.
  • N’écrivez votre code de carte bleue nulle part, encore moins dans l’étui de votre carte bleue !
  • Quand un site e-commerce vous propose d’enregistrer vos informations bancaires, refusez
  • Aucune administration, ni banque, ni service clients chez qui vous êtes déjà client ne vous demandera jamais de donner vos coordonnées bancaires par internet ou par téléphone. Si c’est le cas, c’est une technique de fishing : une arnaque.
  • Arnaque à la carte bleue et chantage sur les réseaux sociaux

    La technique est simple : entrer en contact avec une personne sur les réseaux sociaux et la draguer. Echanger ensuite des photos dénudées. Il n’y a plus qu’à faire chanter la personne pour qu’elle verse une grosse somme d’argent sous la menace que les photos compromettantes soit diffusée à ses proches. D’autres arnaques tournent également sur les réseaux sociaux, comme celle où un homme entre en contact avec une femme, la séduit et lorsqu’elle propose de le rencontrer, il raconte alors une histoire où la femme va devoir intervenir en payant une grosse somme d’argent pour résoudre le problème. Par exemple, il va dire que sa fille est gravement malade ou qu’il doit subir une opération très coûteuse qu’il ne peut pas payer. Le but est de jouer sur la compassion pour que les gens payent.
    Le site internet croque escrocs a pour vocation de venir en aide aux victimes des escroqueries sur internet et d’informer le public sur les différentes techniques d’arnaques qui ont court. Si jamais vous êtes victime d’une escroquerie sur internet, contactez votre banque, puis la police pour porter plainte et contactez une association de consommateurs comme la CLCV.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*