Tout savoir sur la Date limite de consommation

Contactez le service client de la marque Courses U
Publié le 27.01.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Au supermarché, soyez attentif à la dlc.

Quand on fait ses courses, on regarde la date sur le produit pour vérifier qu’il ne va pas se périmer rapidement. Mais savez-vous quelle est la différence entre Date limite de consommation, date de durabilité minimale et durée de conservation, par exemple ? Comment s’organiser pour ne pas gaspiller ? On fait le point pour vous.

La date de consommation des produits

Quand les aliments sont emballés, il faut toujours vérifier la Date limite de consommation ou DLC. Sachez que sur les produits du supermarché, il existe 2 types de date :

la date DLC

lorsqu’il est écrit : « A consommer jusqu’au … », il s’agit de la date limite de consommation. On la trouve sur les produits qui se périment comme la viande les produits laitiers, plats cuisinés, les oeufs. A côté de cette information, vous trouverez toujours sur l’emballage une information concernant la température de conservation du produit. Cela vous aidera à savoir où placer vos aliments dans le frigo.

Date limite de consommation : que risque-t-on avec des produits périmés ?

Sachez que légalement, un produit qui a dépassé la DLC ne peut pas être vendu et doit être jeté.
Si vous avez chez vous des produits périmés mieux vaut les mettre à la poubelle car vous risquez une intoxication alimentaire si vous les mangez. Il y a cependant quelques exceptions.

Peut-on manger des yaourts périmés ?

Si vos yaourts ont dépassé la date limite de consommation, vous pouvez quand même les manger. Mais attention, tout dépend du type de yaourt.

  • Le yaourt nature : il s’agit d’un produit stable qui peut être mangé quelques temps après la DLC sans risque. Par contre, il existe une polémique concernant le délai passé la DLC. Nous vous conseillons de ne pas manger un yaourt périmé depuis plus d’une semaine. Il ne sera peut être pas nocif mais le goût peut être un peu acide.
  • Les yaourts aux fruits sont des produits beaucoup plus fragiles et ils comportent plus de risques à être consommés après la date limite de consommation
  • Les crèmes dessert : sont des produits ultra-frais sans ferments lactiques, ils sont beaucoup plus fragiles. Ne les mangez jamais quand la date limite est dépassée.

La date de durabilité minimale

Quand il est écrit sur le produit : «A consommer de préférence avant le … », il s’agit de la date de durabilité minimale ou DDM (auparavant nommée DLUO, pour Date limite d’utilisation optimale).
Vous la trouverez sur  des produits comme l’huile, le lait UHT, les sodas ou encore les conserves.
La DDM indique que passé cette date, vous pouvez manger le produit sans risque d’intoxication alimentaire mais que le goût ne sera peut-être pas au rendez-vous.

Légalement, les produits qui ont dépassé la DDM ont tout de même le droit de se trouver en rayon dans les supermarchés et les sites de courses en ligne.

La durée de conservation

C’est le délai durant lequel vous pouvez conserver un produit une fois ouvert. Il est alors mentionné sur le produit : « à consommer durant les 3 jours après ouverture » par exemple. On le retrouve notamment sur  les jus de fruits, le lait et les soupes en brique.

Et s’il n’y a aucune date ?

Certains produits ne sont pas obligés de faire figurer une date car ils ne sont pas périssables. C’est notamment le cas pour les chewing-gums,  le sucre, le sel, le vin, le vinaigre et l’alcool.
Enfin, dans le doute, fiez-vous à vos sens : ne mangez jamais un produit qui a une couleur ou une odeur inhabituelle ou suspecte même si la date est bonne.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*