Vaccin : quand, pour qui et pourquoi se faire vacciner ?

Contactez le service client de la marque Ameli
Publié le 18.02.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
vaccin-sante-prevention

Le vaccin, malgré les défiances qu’il suscite, est essentiel pour rester en bonne santé. C’est en effet une véritable avancée de la médecine moderne qui permet d’éradiquer de nombreuses maladies telles que le tétanos, la rougeole ou encore la diphtérie. Sachez en plus qu’il existe des vaccins obligatoires dont vous ne pourrez pas vous passer. On fait le point.

Vaccin : quels sont les vaccins obligatoires ?

Le vaccin, vous l’aurez compris, est une avancée extrêmement importante. Cet acte médical est bien entendu remboursé par la Sécurité Sociale : n’hésitez pas à vous renseigner sur le site d’Améli. Mais quels sont les vaccins obligatoires ? Ceux contre la diphtérie et le tétanos que l’on fait aux bébés avant plusieurs rappels et celui contre la poliomyélite. Quand est-il de la vaccination voyage ? Certains pays exigent que le vaccin fièvre jaune soit fait et donc d’avoir toujours sur vous un carnet de vaccination. Il s’agit surtout des pays africains et asiatiques. N’oubliez surtout pas de vous renseigner. Et pour faire ce dernier, il vous faudra aller dans un centre spécial, par exemple le centre de vaccination Pasteur pour les Parisiens.

Carnet de vaccination : ceux qui sont fortement recommandés

Si certains ne sont pas des vaccins obligatoires, n’oubliez pas que dans de nombreux cas, le vaccin reste tout de même essentiel si vous souhaitez rester en bonne santé et éviter des risques inutiles de maladie. Parmi ceux-ci on compte l’injection contre la diphtérie, le tétanos et la polio, qui sont réalisés en même temps. À l’époque, on parlait de vaccin DTP. Désormais, d’autres maladies sont incluses : coqueluche ou encore hépatite B. D’autres maladies peuvent être évitées par le vaccin, telles que la rougeole, la tuberculose, les infections à pneumocoque ou encore les infections à méningocoque de type C. Pour rester à jour, il est utile d’avoir un carnet de vaccination à présenter à son médecin traitant à chaque visite.

Les vaccins recommandés pour les personnes à risques

Le vaccin n’est pas toujours indispensable et certains sont spécialement ciblés pour les personnes à risque. Ainsi, le vaccin contre la grippe est très important lorsqu’on dépasse les 60 ans, car le corps est plus fragile et tomber malade pourrait alors être dangereux pour vous. De même, le vaccin papillomavirus, qui augmente le risque de cancer du col de l’utérus, est recommandé aux jeunes filles de 11 à 14 ans. Le vaccin contre la varicelle est aussi utile pour les adolescents et les femmes en âge de procréer. Se vacciner contre l’hépatite A est important pour les personnes malades du foie ou atteintes de mucoviscidose. Enfin, le vaccin contre la rage est utile pour ceux qui travaillent dans des laboratoires, dans des services vétérinaires, dans des fourrières ou pour les taxidermistes. Et si vous avez peur des piqûres et de la douleur, pourquoi ne pas opter pour l’hypnose thérapeutique afin de vous détendre pendant l’intervention ? Bon courage !

Hygiène SANTE Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*