Personal shopper : un métier hype à suivre

Contactez le service client de la marque Zara
Publié le 18.12.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

A l’occasion de la sortie du film, au titre éponyme, mettant en scène Kristen Stewart, penchons-nous aujourd’hui sur un métier tendance : le personal shopper. Sous cet anglicisme assumé se cache une fonction de proximité, qui cadre avec nos rythmes de vie moderne. Le personal shopper peut être considéré comme un conseiller en image. Il vous accompagne au cours de vos sorties shopping et vous conseille quant aux tenues vestimentaires que vous devez acheter. Il se base pour ce faire sur ses connaissances dans le domaine de la mode, sur votre morphologie et les couleurs qui vous vont le mieux. Zoom sur un métier atypique, issu de la culture américaine.

Personal shopper : être rémunéré pour faire du shopping

Pour faire simple, il serait facile de résumer la fonction d’acheteur personnel (traduction française), par le fait d’être payé pour faire du shopping. Ce serait avoir une vision bien réductrice de cette fonction qui demande des compétences relationnelles et un sens de l’habillement certain. Le personnal shopper, vous accompagne à votre demande, au cours de vos séances d’achat de vêtements. Il vous aide à sélectionner les vêtements qui vous mettent le plus en valeur, en fonction de la circonstance et de vos formes. Si vous considérez que votre garde-robe ne vous met pas en valeur ou que vous ne savez pas choisir vos tenues, vous pouvez donc faire appel à ses services. Vos séances de shopping se transformeront donc en séances de relooking.

Qualités nécessaires pour pratiquer ce métier

Être personal shopper nécessite d’avoir des qualités professionnelles indispensables :
-être un bon communicant, afin de véhiculer un message positif lorsqu’il prodigue les conseils vestimentaires
-être plutôt psychologue, afin de pouvoir travailler avec des publics différents
-avoir le sens de la mode et suivre les tendances, pour conseiller au mieux ses clients
-savoir mettre ses goûts vestimentaires de côté. Le conseil en image a pour but de ne pas trop s’éloigner des goûts du client.

Comment se déroule une séance ?

Pour pouvoir effectuer son travail efficacement, le personal shopper se doit de connaître au mieux son client. Les premières séances consistent donc à discuter avec le client, afin qu’il décrive ses goûts vestimentaires, ses objectifs de changement, qu’il présente le budget dont il dispose également. Fort de ces renseignements, le conseiller en image accompagne son client pendant quelques heures, afin de l’aider à choisir ses tenues. Que le choix du client se porte sur les chaînes de magasins telles que Zara, Etam, La Halle ou soit plus haut de gamme : Chanel, Yves St Laurent, votre conseiller personnel reste à vos côtés. Il le conseille sur les couleurs qui le mettront en valeur, les pièces de vêtements les mieux adaptés à sa morphologie. Il le pousse hors de ses zones de confort, en lui présentant des vêtements qu’il n’oserait pas porter. Tout cela n’a rien à voir avec une séance de shopping entre copines.

Quelle formation pour exercer ?

Ce métier peut être exercé sans avoir suivi une formation au préalable. Toutefois, il est préférable d’avoir des notions en matière de mode, de stylisme, de vente et de colorimétrie. Les formations en personal shopping commencent à émerger et à se développer en France.

Mode Shopping Contenus associés