Navigateur web : lequel choisir ?

Contactez le service client de la marque Yahoo
Publié le 27.02.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Navigateur web, fait le point

Bien que le géant Google Chrome reste encore la référence en matière de navigateur web, il en existe bien d’autres. Aussi, rien ne vous oblige à choisir les navigateurs internet les plus connus. Certains vous permettent d’ailleurs de vous engager après de la planète, ou de financer des projets humanitaires ou écologiques.

Navigateur web : Google Chrome reste largement en tête

Aujourd’hui considéré comme la plus grande référence dans le domaine des navigateurs, Google Chrome est préféré par la plupart des internautes. Pour l’année 2016, le nombre d’internautes utilisant Chrome est au-dessus des soixante pour cent. Un chiffre impressionnant qui n’a cessé de croître depuis son lancement, et a même connu une accélération depuis le mois d’octobre 2014. Il faut dire que ce navigateur web appartient au plus grand moteur de recherche, Google lui-même. Il comporte également de nombreux avantages, en plus de sa rapidité et de sa puissance. Ce navigateur gratuit inclut en effet Adobe Flash Player, et se veut très intuitif. En outre, étant naturellement associé à Google, qui est majoritairement préféré par les internautes, il bénéficie d’une visibilité très importante, ainsi que de moyens de développement considérables. En bref, c’est un must-have pour n’importe quel utilisateur.

Navigateurs web : la chute d’Internet Explorer

Sans doute l’un des navigateurs web les plus anciens, Internet Explorer est resté longtemps privilégié par le plus grand nombre. Il a cependant souffert de l’arrivée successive de Mozilla Firefox, puis de Google Chrome. Aujourd’hui, bien qu’il conserve sa place dans le trio de tête, il peine à séduire les internautes. Une situation qui s’explique aussi par sa fin de vie. En effet, depuis l’arrivée de Windows 10 en juillet 2015, il a été remplacé par Microsoft Edge, qui est devenu le navigateur par défaut. Ce nouveau venu a d’ailleurs un peu de mal à plaire aux utilisateurs. Il a littéralement du mal à dépasser Safari, le navigateur fonctionnant majoritairement sur Mac.

Les navigateurs internet libres : Mozilla Firefox

A l’opposé de Chrome et d’Explorer, Firefox a été développé sous un logiciel open source. C’est donc un navigateur web libre, qui accepte les contributions d’autres développeurs. Jugé souvent bien moins intrusif pour la vie privée que d’autres navigateurs, il bénéficie d’une très forte popularité. Depuis son lancement en 2002, il s’est imposé comme un très sérieux concurrent pour Microsoft. En 2015, il crée par ailleurs la polémique en renonçant à faire de Google son moteur de recherche privilégié, lui préférant son concurrent Yahoo. De tous les navigateurs internet libres, il reste indiscutablement le plus connu.

Navigateurs web : les initiatives

Toujours en perpétuelle évolution, le monde d’Internet est composé d’acteurs engagés, et notamment en faveur de l’écologie. Initié en 2008, Flock Eco ambitionnait de lutter en faveur de la planète en reversant un pourcentage des bénéfices générés par les recherches sur le web à des associations. Bien que ce projet de navigateur web n’ait pas pris, de nombreux moteurs de recherche ont cependant pris la balle au bond. On peut notamment citer Ecosia, ou encore Lilo, qui permettent de replanter des arbres ou de soutenir l’association de son choix. En outre, un navigateur internet français a fait son apparition l’année dernière et ambitionne déjà de détrôner Chrome. Son nom ? UR Browser !

RESEAUX INTERNET Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*