Journaliste : quelles sont meilleures formations ?

Contactez le service client de la marque SMEREP
Publié le 23.03.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
journaliste

Vous aimez les études ? Vous rêvez de devenir journaliste ? Vous avez bien raison : que vous soyez pigiste ou journaliste sportif, reporter ou secrétaire de rédaction, ce beau métier ira à ceux qui aiment découvrir de nouvelles choses sans jamais tomber dans la routine. Mais pour être journaliste, quelles formations faut-il faire ? Y a-t-il une école de journalisme parfaite ? On vous explique tout.

Journaliste : les formations reconnues

Pour devenir journaliste, passer par des études telles que les formations reconnues par la profession est une bonne idée. En effet, ces dernières préparent des jeunes rapidement opérationnels et polyvalents, grâce aux nombreux stages pratiques, qui sont par ailleurs incontournables pour nouer des contacts dans le milieu. On peut y apprendre autant à faire de la télé, de la radio que du web, sans oublier l’écriture qui est essentielle pour être un bon journaliste, grâce par exemple à des cours sur la littérature française. Et question école de journalisme reconnue, on en compte 14 au compteur : le CFJ, Sciences Po, l’IPJ, l’IFP et le Celsa à Paris, le Cuej à Strasbourg, l’Ijba à Bordeaux, l’EJT à Toulouse, l’ESJ à Lille, l’EJDG à Grenoble, l’EJCAM à Marseille ainsi que les IUT de Cannes, Lannion et Tours. Les atouts de ces formations sont qu’elles aident un journaliste à devenir vraiment polyvalent. Elles sont aussi bien organisées et offrent des mutuelles étudiantes telles que celles de la SMEREP par exemple. Quant au niveau de recrutement, il se fait dès le bac pour les IUT puis après un bac+2 ou un bac+3 pour les autres. Attention cependant, les concours sont très difficiles, car seuls 5 à 10 % des candidats réussissent. Il faut donc se préparer correctement ! Pour cela, n’hésitez pas à vous renseigner sur le site de l’Onisep.

École de journalisme : les formations non reconnues

Pour être journaliste, il existe aussi des formations non reconnues qui sont plus faciles à intégrer, mais, qui pour certaines, coûtent aussi beaucoup plus cher. Ces dernières années, les établissements privés formant au journalisme se sont multipliés. On en compte une vingtaine. Ils dispensent une formation en deux ou trois années en presse écrite, radio, télévision et Web. Assurez-vous que les filières communication et journalisme soient bien distincts, car on pourrait le reprocher à un pigiste nouveau sur le marché. Vérifiez aussi l’importance des exercices pratiques, le profil des enseignants et les modalités des stages.

Devenir journaliste à l’université

Être journaliste est aussi possible en suivant un cursus universitaire classique. Là, on trouve des licences pros diverses et variées, qui prépare par exemple au journalisme scientifique à Lille, au journalisme juridique à Marseille, au journalisme culturel à Paris ou encore à devenir journaliste sportif. On trouve aussi des licences pros qui aident à être journaliste, avec des options métiers de la presse ou journalisme audiovisuel. Bref, l’offre est variée et, si l’accès aux stages est moins facile, cela permet tout de même d’avoir un bon bagage sans devoir financer sa formation. Ce qui n’est pas négligeable.

CULTURE ET MEDIA Presse Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*