Bien faire l’amour : comment apprendre à se connaitre ?

Contactez le service client de la marque Monoprix
Publié le 10.11.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
faire amour se connaitre

Pour bien faire l’amour, n’oubliez jamais qu’il faut être deux. Et lors d’une première fois entre deux personnes, ce n’est pas toujours facile de savoir ce dont l’autre a envie. Pour avoir une vie de couple épanouie, il est donc essentiel d’apprendre à se connaitre et de bien écouter l’autre. On vous donne nos astuces.

Bien faire l’amour : une question d’éducation

Comment faire l’amour ? Il n’y a bien entendu aucune réponse universelle. Ce qui est certain, c’est qu’en fonction de l’âge, de la libido, des expériences et de l’éducation, bien faire l’amour peut être très différent. Résultat : ce qui peut sembler osé ou coquin à l’un peut être tout à fait normal pour l’autre. Parlez-en et apprenez à vous connaitre en douceur !

Vie de couple : être toujours à l’écoute

Pour une vie de couple sexuelle épanouie, il est essentiel de rester à l’écoute de l’autre : c’est ce qui vous permettra de bien faire l’amour ensemble. Demandez-vous ce que vous aimez (les mots crus? Les lieux insolites?). Parlez-en ensuite à votre partenaire, pour savoir si c’est d’accord ou non. C’est essentiel d’être en accord dans ce domaine, ne l’oubliez pas…

Comment faire l’amour en évitant de blesser l’autre

Évidemment, vous n’êtes pas un couple magazine qui est parfait sous toutes les coutures. Vous pouvez rencontrer des difficultés : impuissance, baisse de désir, manque de compréhension mutuelle… Alors, pour bien faire l’amour, n’oubliez pas que la communication est essentielle. Si l’on souffre de sécheresse vaginale par exemple, on n’hésite pas à acheter du lubrifiant sur le site de Monoprix. Si on a du mal à se retrouver, on prévoit un week-end romantique à Paris rien que tous les deux.

La première fois pour les fantasmes

Bien faire l’amour, c’est aussi souvent parvenir à réaliser nos fantasmes réciproques, toujours dans une démarche d’écoute et de respect bien sûr, surtout la première fois… Par exemple, si madame refuse la sodomie, pas question de négocier, c’est son droit ! Mais pourquoi pas investir dans un sex toy de la marque Passage du Désir ? Ou essayez les jeux de rôle ? Tout ce qui est amusant peut vous rapprocher. Bonne soirée…

Psychologie SANTE Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*