Comment devenir travailleur indépendant ?

Contactez le service client de la marque La RAM
Publié le 22.10.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
comment demarer en tant que travailleur independant

Avec la crise économique actuelle, le nombre de travailleurs indépendants a énormément augmenté ces dernières années. Même si la création d’une entreprise a été facilitée, notamment avec le statut d’auto-entrepreneur, devenir travailleur indépendant peut être un véritable casse tête pour de nombreuses personnes. Il y a divers éléments à prendre en compte comme le choix du statut, l’immatriculation, la RAM
Ne vous inquiétez pas, nous allons vous expliquer en détail dans cet article comment devenir travailleur indépendant.

Choisir son activité de travailleur indépendant

La première chose à faire avant de s’inscrire comme travailleur indépendant, est de déterminer la catégorie d’activité professionnelle que vous souhaitez exercer.
Il existe 3 catégories d’entrepreneur indépendant :

  • Les activités de vente de marchandises (activités commerciales)
  • Les activités artisanales et prestations de service
  • Les activités libérales

Le choix de la catégorie professionnelle est très important car selon la catégorie choisie, les formalités d’inscription, la catégorie fiscale de vos revenues, les organismes sociaux et votre statut juridique de travailleur indépendant ne seront pas les mêmes.

Choisir son statut d’indépendant

Il vous faut maintenant choisir votre statut de travailleur indépendant. Vous devez prendre la décision de créer une société ou une entreprise individuelle.

L’entreprise individuelle

Si vous êtes seul et que nous n’avez pas de gros investissements à réaliser, nous vous conseillons d’opter pour l’entreprise individuelle Il y a 2 deux types d’entreprise individuelle : l’entreprise individuelle simple ou l’entreprise individuelle à responsabilité limitée. En choisissant l’entreprise à responsabilité limité, vous bénéficiez d’une protection supplémentaire en cas d’endettement. Vos biens personnels ne seront normalement pas engagés mais d’après plusieurs jugements, la protection n’est pas totale.

Création d’une société

La création d’une société est destinée aux personnes souhaitant une protection en cas d’endettement. Les coûts administratifs sont élevés car vous devez employer un expert comptable.
Comme pour l’entreprise individuelle, il existe plusieurs types d’entreprise :
Les sociétés anonymes, les sociétés par actions simplifiés, les sociétés en commandes par actions, les sociétés à responsabilité limitée, les sociétés de coopératives.
Pour plus de détails sur ces formes juridiques découvrez la fiche métier du travailleur indépendant

Choisir un régime fiscal pour son entreprise individuelle

Pour être travailleur indépendant, vous devez maintenant choisir votre régime fiscal, celui-ci choisi déterminera le montant de vos impôts. Vous avez le choix entre le régime de micro-entreprise et le régime réel simplifié. Le régime de micro entreprise est adapté aux sociétés d’une personne ne dépassant pas 32 900 euros. Pour les entreprises d’achat et vente de biens, il ne faut pas dépasser 82 200 €.
Le régime réel simplifié oblige les sociétés à publier un bilan annuel.

Les Formalités d’ Immatriculation pour travailler en indépendant

Une fois que vous avez tous les renseignements nécessaires, vous pouvez maintenant aller vous inscrire en tant que travailleur indépendant auprès d’un centre de formalités des entreprises (CFE). C’est elle qui va réaliser toutes les démarches administratives (régime et sécurité sociale) nécessaires pour que vous puissiez travailler en indépendant. En fonction de la nature de votre emploi, un centre vous sera dédié. Par exemple, pour les entreprises commerciales, il faudra remplir et transmettre un formulaire à votre CCI (chambre de commerce et d’industrie).

Un régime sociale spécifique aux travailleurs indépendants

Le travailleur indépendant dispose d’un statut social propre et d’un régime de sécurité sociale spécifique. Comme dit ci-dessus, c’est le CFE qui s’occupe de toutes les formalités administratives. Vous pas le choix de votre régime sociale, il vous ait attribué en fonction de votre activité de travailleur indépendant. Cela peut être, l’URSSAF, le RSI, la CIPAV…

La sécurité sociales des indépendants

En tant qu’entrepreneur individuel, la Sécurité sociale des indépendants, s’occupe de vos remboursements santé.
Si vous voulez un complément de remboursement, libre à vous de souscrire à une mutuelle santé. Avec ces conseils, vous avez tous les renseignements nécessaires pour devenir travailleur indépendant.

ADMINISTRATION Emploi Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*