Voiture : la pastille écologique

Publié le 20.10.15
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Lancement de nouvelles pastilles écologiques pour les voitures

Annoncé par la ministre de l’Écologie Ségolène Royal, le lancement des nouvelles pastilles écologiques devrait avoir lieu le 1er janvier 2016. Ces pastilles de couleur seront totalement facultatives. Elles auront pour but de faciliter l’identification des voitures les moins polluantes.

Écologie : les pastilles facultatives pour les voitures

Comme vous le savez sans doute, les pics de pollution dans les grandes villes françaises sont de plus en plus courants. Les particules fines qui envahissent l’air lors de ces pics de pollution ont un impact important sur notre santé.

Pollution : les dangers des particules fines

Comme leur nom l’indique, les particules fines sont de toutes petites particules. Leur petite taille leur permet de pénétrer facilement dans notre corps, notamment nos poumons. Les particules fines sont générées par les gaz d’échappement des voitures, en particulier ceux des voitures diesel. Les particules fines émises par les voitures ont un impact direct sur notre santé. Selon une étude menée par l’InVS (l’institut de Veille Sanitaire), la respiration d’air pollué par des particules fines aurait un impact direct sur la mortalité. En effet, les jours des pics de pollution, la mortalité augmenterait ainsi de 0,51% pour chaque hausse de 10 microgrammes de particules fines par mètre cube d’air. Les chercheurs avaient calculé, lors du dernier pic de pollution, que la pollution des rues de Paris était comparable à celle mesurée dans une pièce de 20 mètres carrés avec huit fumeurs.

Les différentes pastilles écologiques

Pour lutter contre l’augmentation de la pollution dans les grandes villes françaises, la ministre de l’Écologie a décidé de mettre en place un système de pastilles écologiques. Ces pastilles de couleur permettent d’identifier rapidement si une voiture pollue beaucoup. Cette mesure écologique est, pour l’instant, totalement facultative. La pastille bleue sera réservée aux véhicules électriques, comme la Nissan Leaf ou la Renault Zoé. La pastille verte sera attribuée aux voitures essence immatriculées à partir du 1er janvier 2011. Les couleurs des pastilles déclineront ensuite du vert anis au gris, en passant par l’orange et le rouge, en fonction de l’année d’immatriculation de la voiture.

Pastilles écologiques : quel usage ?

La plupart des automobilistes qui possèdent une voiture ancienne regardent cette nouvelle mesure avec un peu de méfiance. Cependant, la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, assure que les pastilles écologiques ne seront pas utilisées pour un usage punitif. C’est pour cette raison que la mesure est, pour l’instant, totalement facultative. L’idée du gouvernement est d’inciter les français à s’équiper d’un véhicule propre en favorisant leur usage. Lors des pics de pollutions, les véhicules équipés de pastilles bleues ou vertes pourront ainsi circuler librement ou avoir des avantages de circulation. Ce système va permettre de faciliter les contrôles lors des journées de circulation alternées. Les véhicules propres seront facilement identifiés par les forces de l’ordre, et les fraudeurs plus facilement repérés. Cette nouvelle mesure vient compléter les actions mises en place par le gouvernement pour inciter les français à passer aux voitures électriques ou hybrides, comme les super-bonus et les primes de conversion.

ECOLOGIE Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*