Régime paléo : l’idéal pour perdre du poids après les fêtes

Contactez le service client de la marque Decathlon
Publié le 15.01.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
tout sur le régime paleo

Début janvier, son climat grisâtre, ses bonnes résolutions et… ses quelques kilos superflus accumulés pendant les fêtes. Pourquoi ne pas profiter de la nouvelle année pour adopter un mode de vie plus sain tout en s’affinant durablement ? Pour ça, une méthode efficace: le régime paléo. On vous explique tout.

Régime paléo : késako ?

Le régime paléolithique n’a pas été inventé : il correspond à ce que les premiers humains mangeaient spontanément, de façon naturelle. L’idée principale qui le sous-tend, c’est que notre patrimoine génétique n’a presque pas changé depuis l’âge de pierre. Notre corps serait donc fait pour s’alimenter de la même manière, à savoir les produits naturels, sans sucres ou sels raffinés et cru de préférence. En réadoptant cette hygiène de vie, vous vous délesterez rapidement de vos kilos superflus, purifierez votre organisme et redécouvrirez la plaisir des aliments frais et biologiques. Mais ce n’est pas tout : le régime paléo a également l’avantage d’être excellent pour la santé. C’est du moins la théorie du docteur Jean Seignalet évoquée dans son ouvrage L’alimentation ou la troisième médecine, qui date de 1996 et vient d’être réédité pour la cinquième fois. Au cours de sa carrière, le docteur Seignalet a utilisé cette diète ancestrale avec beaucoup de succès contre des maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde ou la fibromyalgie.

Régime paléo : pourquoi l’adopter ?

L’alimentation moderne, riche en glucides (pain, pâtes, pommes de terre, pizzas, produits sucrés) provoque une accumulation de graisses dans le foie et dans les muscles qui va favoriser la résistance à l’insuline, le diabète et bien sûr le surpoids. Le régime paléo va vous permettre d’inverser la tendance et de perdre du poids naturellement pour atteindre votre poids optimal sans que vous ne vous vous sentiez affamé ni que vous fassiez trop d’efforts. Une étude scientifique montre que suivre le régime paléo plus de quatre semaines suffit à soulager votre foie de sa charge en graisse, tout en vous faisant maigrir et en améliorant considérablement votre état de santé général. Pour cela, il vous suffit de supprimer certains aliments de votre diète quotidienne. Si cela peut paraitre contraignant au début, vous ressentirez très vite des bienfaits et un sentiment général de bien-être qui vous encouragera à poursuivre dans cette voie. Et si en parallèle, vous vous remettez au sport avec Décathlon, vous serez très rapidement en pleine forme.

Régime paléo : comment le suivre ?

Autant le dire tout de suite : les deux choses essentielles à supprimer de votre alimentation sont le gluten et les produits laitiers (oui, oui). Autrement dit, on abandonne les pâtes, les gâteaux, le pain et tout ce qui contient du blé, du lait, du fromage, du beurre et de la crème fraiche. On préfère les aliments sains, comme le tofu par exemple. L’idéal, c’est de manger cru le plus possible. Les steaks tartares bien frais par exemple sont tout à fait conseillés ! Si on n’est pas adepte du cru, on favorise les cuissons douces, à la vapeur ou à la poêle, en faisant attention à ne jamais brûler les aliments. Pour le gluten, de nombreux substituts existent désormais : quinoa, farine de riz, de châtaigne ou de maïs. On trouve désormais aussi des recettes de gâteaux délicieux spécialement concoctés pour ceux qui voudraient diminuer le gluten , comme ces petites tartes aux fraises succulentes. Quant aux produits laitiers, on n’hésite pas à goûter les laits végétaux d’amande ou de soja… C’est divin !

Régime Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*