Pourquoi arrêter les produits laitiers ?

Contactez le service client de la marque Allo Resto
Publié le 12.02.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Pourquoi supprimer le lactose de son alimentation ?

On vous a toujours dit que le lait était un allié pour la santé, incontournable pour faire le plein de calcium . Mais aujourd’hui, il se retrouve accusé par certains de provoquer des maladies et autres problèmes de santé tel que cancer, rhumatismes, otites… Comme pour le gluten, de plus en plus de gens se découvrent intolérants aux produits laitiers . Ces accusations sont-elles fondées ? Quels sont ces dangers des produits laitiers ? Comment les remplacer ? Suivez le guide.

L’intolérance aux produits laitiers : quels symptômes ?

Elle toucherait environ 8% des enfants, chez qui elle représente l’intolérance la plus fréquente. Elle est diagnostiquée très tôt si la mère a consommé des laitages en très grande quantité pendant sa grossesse. Elle atteint son paroxysme vers l’âge de deux ans, sauf pour certains malades, chez qui elle ne se manifestera qu’à l’âge adulte. Régurgitations, hypoglycémie , malaises, insomnies, coliques abdominales et diarrhée, eczéma , irritabilité sont autant de symptômes qui permettent de repérer l’intolérance , pour laquelle l’éviction doit être stricte pendant 6 à 12 mois avant de tenter toute réintroduction. Chez l’adulte intolérant, la consommation de produits laitiers et de fromages peut provoquer troubles intestinaux et cutanés, hémorroïdes, règles douloureuses, douleurs et raideurs articulaires, migraines, spasmophilie… Les améliorations sont visibles dès un mois d’éviction.

Pourquoi critique-t-on les produits laitiers ?

La consommation de lait de vache est de plus en plus critiquée, remise en question et on assiste à un nombre croissant de personnes qui décident tout simplement de l’éliminer de leur alimentation. Le lait de vache fait partie de nos habitudes alimentaires, sa consommation va de soi et elle est même plébiscitée par les messages publicitaires. Mais cette question est loin d’être aussi simple que ce que l’on veut vous le faire croire.

Les graisses et les toxines

Techniquement, le lait de vache c’est de la graisse en suspension dans de l’eau. Le lait de vache est un produit gras qui contient essentiellement des acides gras saturés à grosses molécules lipidiques. Qui dit saturés, dit à consommer en modération sinon il existe un risque d’obésité et de maladie. Notre corps a besoin d’un apport en graisses de bonne qualité pour son développement, c’est-à-dire, principalement des graisses insaturées : du lait maternel pour les nourrissons et principalement des graisses végétales pour l’Homme. Un autre point négatif pour le lait de vache, il a la capacité de fixer les toxines qui sont déjà présentes dans notre corps : c’est pourquoi quand vous souffrez d’une maladie chronique comme la grippe ou une infection des angines, on vous conseille vivement de supprimer le lait de votre alimentation si vous souhaitez mener à bien votre guérison. D’autant plus que la caséine , la protéine du lait, irriterait le système immunitaire de l’Homme. Le lait entretiendrait et aggraverait certaines maladies comme l’asthme ou les bronchites.

L’incohérence

De nombreuses personnes pointent du doigt l’incohérence que représenterait pour l’Homme de consommer du lait de vache . C’est vrai, nous sommes la seule espèce qui se nourrit volontairement et en grande quantité du lait d’une autre espèce. Si la nature est bien faite, le lait de vache conviendrait au bon développement du veau, et le lait maternel au bon développement du nourrisson. Deuxième incohérence : nous sommes également la seule espèce qui continue à boire du lait après la petite enfance. Normalement, le corps de la mère produit du lait qui se tarit au bout de quelques mois ou années ce qui amène une transition dans l’alimentation de tous les mammifères, qui ne consommerons plus de lait.

Comment remplacer les produits laitiers ?

Pour le calcium , ne vous inquiétez pas, vous le trouverez dans la plupart des aliments, tels que le brocolis, la roquette ou encore le chou kale . En ce qui concerne votre cuisine ou vos habitudes alimentaires, les laits végétaux sont là pour vous aider. Les variétés sont très nombreuses et il y en a pour tous les goûts. Et si vous n’êtes pas cuistots dans l’âme, pourquoi ne pas se faire livrer un bon petit plat sans produits laitiers, chez Allo Resto par exemple ?

Le lait d’amande : lait nutritif et antiseptique pour les intestins. Il contient des vitamines A, B et E, du calcium, du fer, du magnésium en grande quantité et des fibres.
Le lait de noisette : reminéralisant, vermifuge (permet d’éradiquer les parasites intestinaux) et très digeste. Riche en calcium, fer, magnésium et en acides gras mono-insaturés.

Le lait de coco : contient des minéraux, du fer, du magnésium et du zinc. Cependant c’est un des laits végétaux les moins digestes, préférez-le pour aromatiser certains plats spécifiques comme le curry.
Le lait de riz : lait de céréale réputé le plus doux et le plus digeste. Il contient de la silice, constituant essentiel des os, tendons et cartilages, ce qui permet la bonne fixation du calcium et du magnésium.

Le lait de soja : le lait végétal le plus riche en calcium et en protéines mais il est également très indigeste. De plus, il ne faut pas abuser des produits à base de soja car leurs effets sur la santé peuvent être contre-productifs lorsqu’ils sont consommés en grande quantité.

Régime Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*