Piqûre de méduses : comment les éviter et les soulager ?

Contactez le service client de la marque Auchan
Publié le 30.07.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Que faire en cas de piqure de méduse ?

Rien de tel qu’un bon bain de mer. Et puis, ça tombe bien, c’est l’été et il fait chaud. Problème : les courants marins ont apporté sur les côtes l’ennemi des vacanciers à la plage, les méduses, ce qui peut arriver, surtout si vous partez en vacances en Sicile. Avant de renoncer à un bon bain de mer bien mérité, apprenez à éviter les piqûres de méduses, ou bien à soigner une piqûre de méduse et à la traiter. Pour savoir que faire face à une piqûre de méduse, et ne plus être pris au dépourvu, suivez le guide !

Piqûre de méduse : comment ça marche

Rien de tel qu’une bonne connaissance de l’ennemi pour mieux anticiper ses attaques. Apparues il y a plus de 650 millions d’années, les méduses font partie des premiers animaux pluricellulaires sur terre. Elles utilisent leur venin pour paralyser leurs proies, souvent des petits poissons ou du plancton. Si une méduse n’attaque pas volontairement les êtres humains, car ce sont des proies trop grosses, leurs filaments, ou tentacules, sont très longs, et ce sont eut qui provoquent ce qu’il est commun d’appeler les piqûres de méduse.

Destiné à immobiliser leurs proies, le venin de méduse, ou nématocyste selon son nom scientifique, est souvent très urticant pour l’homme. La plupart des méduses de nos littoraux ne sont cependant pas mortelles, contrairement à certaines méduses d’Australie, comme les méduses boîtes, ou cubozoa, dont le venin peut tuer un adulte en moins de cinq minutes. Pas de panique ! Une piqûre de méduses sur les plages de Méditerranée, aussi désagréable qu’elle soit, ne provoquera jamais un arrêt cardiaque !

Piqûre de méduse : comment y remédier

Aïe ! Alors que vous vous baigniez tranquillement dans les flots bleus, une douleur fulgurante vous transperce le pied ou l’épaule : voilà qui ressemble bien à une piqûre de méduse !

Faut-il uriner dessus ? Approcher une cigarette allumée afin que la chaleur fasse sortir le venin ? Frotter du sable ? Nombre d’idées reçues courent sur le traitement d’une piqûre de méduse. Mais que faire alors ? Il faut éviter de frotter la plaie, et surtout éviter de la rincer à l’eau douce, qui risque de faire éclater les nématocystes restants. Préférez l’eau de mer, qui agira comme un antiseptique. Prenez soin d’enlever, à l’aide d’un quelconque objet, les restes de filaments encore présents sur la peau. Vous pouvez utiliser du sable comme un cataplasme, afin de recouvrir la zone de piqûre. Cataplasme que vous pourrez enlever ensuite en utilisant un couteau.

Écran solaire anti-méduse : arnaque ou solution ?

Il existe, depuis quelques années, des écrans solaires qui proposent une protection anti-méduse. Élaborées à base de plancton, ces crèmes solaires contiennent un film qui repousse les nématocystes, les cellules urticantes de la méduse. Il semblerait que ces crèmes sont efficaces. Attention cependant, elles sont assez onéreuses. N’hésitez pas à aller les chercher au rayon parapharmacie de votre supermarché Auchan !

Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*