Peeling chez un dermatologue : késako ?

Contactez le service client de la marque The Body Shop
Publié le 30.08.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Tout savoir sur le peeling

Vous avez décidé d’arrêter de fumer et souhaitez retrouver un teint éclatant et naturel ? Un peeling du visage peut vous y aider. Qu’il s’agisse d’un peeling superficiel, d’un peeling profond, ou d’un peeling dermatologique, il y a des choses à savoir sur les avantages, les inconvénients, les contre-indications, ainsi que sur les effets secondaires ou indésirables du peeling. Pour tout savoir sur le peeling, suivez nos conseils !

Peeling superficiel : ce qu’il faut savoir

Un peeling superficiel permet d’éliminer les peaux mortes à la surface du visage. Il consiste à d’abord exfolier la peau grâce à un produit dédié. L’exfoliation du visage, c’est un gommage de la couche superficielle de l’épiderme, afin d’en retirer les peaux mortes et les squames, qui bouchent les pores de la peau et en ternissent le teint. Contrairement à un peeling chez les dermatologues, un peeling superficiel ou un gommage peut être pratiqué chez soi, avec un bon exfoliant. Regardez du côté de The Body Shop pour trouver des exfoliants de qualité.

Peeling chez le dermatologue : ce qu’il faut savoir

Le peeling dermatologique est une méthode médicale de rafraîchissement du teint de la peau. Il s’agit d’un peeling profond qui lisse la peau, estompe les tâches de soleil et peut contribuer à masquer les cicatrices sur la peau.

Il s’agit d’une exfoliation poussée, réalisée, non plus avec un produit cosmétique, mais grâce à un peeling à l’acide glycolique. Cet acide est le plus fort que l’on trouve dans les fruits. Le médecin prépare le visage en le nettoyant soigneusement, puis applique la solution à l’acide glycolique. Des picotements dans le visage sont alors à prévoir. Les solutions appliquées seront de plus en plus acides selon les séances chez le médecin : la concentration commence habituellement à 20%, pour terminer à 70%. C’est cet acide qui permet de creuser la peau et de décaper les cellules mortes.

Après un peeling du visage chez le dermatologue, il est important d’appliquer des soins apaisants sur le visage. Le médecin peut par exemple brumiser le visage avec de l’eau thermale afin d’apaiser l’épiderme. Après la séance, il convient d’hydrater la peau abondamment grâce à une bonne crème hydratante. L’effet de picotement s’atténue, normalement, très rapidement après la séance chez le dermatologue.

Les contre-indications au peeling dermatologique

Comme tout acte médical, le peeling réalisé chez un dermatologue requiert des précautions. Il convient de bien préparer sa peau en amont, et de ne pas s’épiler juste avant une séance. Il faut une peau bien débronzée pour appliquer un peeling du visage, donc réaliser les séances au cœur de l’hiver, lorsque votre peau n’a pas vu le soleil depuis longtemps, peut être une bonne idée. Le peeling n’est pas conseillé pour les peaux noires ou métissées, car il comporte un risque de dépigmentation de la peau. Il n’est pas non plus conseillé de réaliser un peeling en cas de prise de médicaments contre l’acnée. Les risques induits par le peeling comportent, notamment, des infections, une dépigmentation des cicatrices, ou des picotements de la peau.

Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*