Lorsque la médecine naturelle soigne les petits maux de l’hiver

Contactez le service client de la marque Auchan
Publié le 21.01.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Astuces médecine naturelle

Avec le froid, le mauvais temps, la grisaille et la pluie, rien n’est plus facile que d’attraper malencontreusement rhumes, sinusites et autres grippes. Pourquoi ne pas opter pour la médecine douce afin de renforcer votre immunité ? Vous éloignerez ainsi les petits maux dans l’hiver sans agresser votre corps à l’aide de l’homéopathie, des huiles essentielles , des tisanes et des plantes. Suivez le guide.

Le rhume : l’affection la plus fréquente

Un peu de fièvre, le nez qui coule, des difficultés à respirer, des éternuements intempestifs… C’est certain, vous avez attrapé un rhume . Le principal problème avec lui, c’est qu’il a tendance à être précurseur d’autres infections, lorsque les virus contaminent les voies respiratoires.

Comment l’éviter

On se lave les mains le plus souvent possible, parce que le virus se transmet par le biais des gouttelettes de salives. Si vous êtes malades, n’oubliez pas de vous protégez la bouche avec les mains quand vous toussez, pour ne pas infecter tous vos proches ! On peut aussi opter pour un nettoyage du nez avec un sérum physiologique naturel, qui facilite l’élimination des microbes. Si on préfère l’homéopathie, on opte pour une dose d’Aconitum napellus en 9 ch. Quant au ginseng , il est vraiment pratique pour réduire le risque d’infection.

Comment le soigner

Pour soigner un rhume , on opte pour des sérums au cuivre , reconnus pour les valeurs anti-inflammatoires. On n’hésite pas à l’utiliser une dizaine de fois par jour, pour évacuer le plus possible l’infection. Les huiles essentielles peuvent aussi aider : les inhalations d’eucalyptus , de lavande et de thym (3mn dans un bol d’eau bouillante) dégageront rapidement vos voies respiratoires.

La sinusite : la “tête dans un étau”

La sinusite arrive le plus souvent juste après un long rhume – elle est en réalité une complication de ce dernier. Température élevée, douleur autour des yeux, des joues, du front, écoulement nasal purulent… Ce n’est vraiment pas une partie de plaisir. Voilà quelques astuces pour soigner une sinusite .

Comment l’éviter

On ne laisse pas passer le moindre rhume. La sinusite peut aussi s’attraper à la suite d’une complication dentaire . Pour ça, le mieux est de consulter le plus souvent possible son dentiste, afin d’éviter toute infection. On essaye aussi d’avoir une alimentation variée et pleine de vitamines, ce qui renforcera l’organisme et évitera les surinfections. Pour ça, la superfood est idéale.

Comment la soigner

Les tisanes drainantes à base d’artichaut sont idéales pour l’évacuation des sécrétions. On peut aussi opter pour une infusion d’eucalyptus , aux célèbres propriétés anti-inflammatoires. On peut aussi faire deux ou trois séances chez l’ostéopathe. Il aide à rétablir un bon drainage au niveau des sinus.

La bronchite : les poumons affaiblis

La bronchite est immédiatement reconnaissable par une toux grasse , des bronches encombrées et de la fièvre. Le plus souvent, elle est causée par un rhume mal soigné.

Comment l’éviter

On renforce ses défenses immunitaires en évitant les atmosphères enfumées et pollués. On s’hydrate régulièrement en choisissant des boissons riches en antioxydants : thé, soupes de légumes maisons, jus de fruits frais, smoothies. Les baies de goji séchées sont aussi une bonne option. On les trouve dans les magasins bio et dans certains supermarchés, tels que Auchan. Leur richesse exceptionnelle en vitamine C permet d’être blindé contre les petites infections dues au froid. On fait le maximum pour arrêter de fumer. En effet, la cigarette est le facteur numéro 1 des bronchites chroniques dans l’Hexagone.

Comment la soigner

Pour soigner une bronchite , on peut opter pour une infusion de violette, utile pour drainer les bronches. Les infusions de mauve, quant à elles, sont excellentes contre la toux. L’eucalyptus, là encore, a un effet expectorant et antiviral. Quant à la respiration, les baumes pectoraux à bases d’huiles essentielles de lavande sont extrêmement efficaces. Vous êtes parés !

Hygiène Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*