Loi Santé : Les mannequins trop maigres interdits

Contactez le service client de la marque Asos
Publié le 24.08.15
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
sante-trop-maigre

Il y a quelques jours, l’Assemblée nationale a voté deux amendements qui ont pour but de lutter contre la valorisation de l’anorexie. Le texte interdit désormais l’emploi de mannequins trop maigres. De même, ces amendements vont rendre obligatoire la mention « photographie retouchée » sur les photographies où le corps des modèles a été modifié par ordinateur.

Une loi contre la valorisation de l’anorexie

Depuis des années, les professionnels de santé mettent en garde l’industrie de la mode sur l’impact que l’utilisation de mannequins excessivement maigres a sur de nombreuses victimes de l’anorexie. En France, chaque année, 15.000 personnes décèdent des suites d’un trouble du comportement alimentaire comme l’anorexie. Véritable maladie mentale, l’anorexie touche aujourd’hui principalement les jeunes filles.

Les mannequins trop maigres sont désormais interdits

Dans le mode de la mode, la maigreur est de mise depuis plusieurs décennies. Pour limiter ce phénomène, l’Assemblée nationale a voté un amendement dans le cadre du projet de loi sur la santé. Cet amendement prévoit d’interdire l’exercice de l’activité de mannequin à toute personne qui aurait un indice de masse corporelle trop faible. L’indice de masse corporel est calculé en divisant le poids d’une personne par sa taille au carré. Le résultat de ce calcul permet de définir si une personne est en état de sous-nutrition. L’amendement adopté par l’Assemblée nationale permettrait de condamner les agences qui emploieraient des mannequins trop maigres a six mois de prison et 75.000€ d’amende.

Loi santé : lutte contre la valorisation de l’anorexie

Au-delà de l’interdiction de l’emploi de mannequins trop maigres dans le monde de la mode, les nouveaux amendements ont également créé un délit d’incitation à la maigreur excessive. Ce délit vise particulièrement les sites internet, dits « pro-ana », qui font l’apologie de la maigreur. Les personnes jugées responsables d’incitation à la maigreur excessive encourront un an de prison et 10.000€ d’amende. L’amendement prévoit également d’imposer que la mention « photographie retouchée » soit apposée sur les clichés sur lesquels apparaissent des mannequins dont l’apparence corporelle a été modifiée par ordinateur. Le non-respect de cette loi contre la valorisation de l’anorexie sera puni d’une amende de 37 500€.

La mode pour les femmes rondes

Contre la valorisation constante de la maigreur dans le milieu de la mode, certaines femmes rondes n’hésitent plus à manifester leur mécontentement. Ces femmes aux formes généreuses tentent de prouver que le surpoids n’est pas un frein à l’élégance.

La Pulp Fashion Week : les mannequins rondes s’imposent

Le weekend du 11 avril 2015 se déroulait la troisième édition de la Pulp’Fashion Week, un salon spécialement dédié à la mode pour les femmes pulpeuses. Au programme de la Pulp’Fashion Week, des défilés de mannequins grandes taillent, des expositions de marques qui proposent des habits pour femmes rondes et des conférences sur la mode.

Le prêt-à-porter pour les femmes rondes

Les marques de prêt-à-porter développent de plus en plus d’offres spécialisées pour les femmes voluptueuses. H&M propose, dans la plupart de ses magasins, un rayon grande taille, avec des vêtements spécialement conçus pour les femmes rondes. Le magasin en ligne Asos, propose également des grandes tailles avec sa collection Curve, pensée pour offrir des habits élégants aux femmes au physique généreux.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*