Le retour de smartphones Nokia pour 2016

Contactez le service client de la marque Microsoft
Nokia devrait lancer de nouveaux smartphone en 2016

Nokia, qui avait vendu la majorité de son activité au géant Microsoft en 2013, devrait se relancer sur le marché des smartphones. Le dinosaure de la téléphonie mobile est aussi robuste que ses vieux modèles, puisque Nokia fête ses 150 ans cette année. En 2016, l’industriel pourrait relancer la fabrication de ses téléphones portables.

Le retour des smartphones Nokia

En septembre 2013, Nokia avait cédé ses activités grand public à Microsoft pour 7,2 milliards de dollars.

Nokia relance sa production de smartphones en 2016

Les accords signés entre Nokia et Microsoft, au moment de la cession des activités de téléphonie mobile de Nokia, stipulent que Nokia n’a plus le droit d’utiliser son nom pour commercialiser de nouveaux téléphones portables. Mais cette clause prend fin au troisième trimestre 2016. C’est pourquoi, Nokia va pouvoir recommencer à commercialiser des téléphones portables à son nom en 2016.

Smartphones Nokia, produits par Microsoft

Une autre clause de l’accord stipule que Microsoft peut commercialiser des smartphones estampillés Nokia jusqu’en 2023. Donc de 2016 à 2023, lorsque vous achèterez un téléphone portable de la marque Nokia, il pourra aussi bien avoir été conçu et fabriqué par Nokia, que par Microsoft.

Plus de production de smartphone pour Nokia

Bien que Nokia puisse reprendre la commercialisation de smartphones à son nom en 2016, la production sera assurée par des sous-traitants. En effet, Nokia ne possède plus de capacités de production. Ses futurs téléphones devront donc être fabriqués par des sous-traitants. Nokia, avec sa branche Nokia Technologies, ne s’occupera que de la conception des futurs smartphones.

Nokia fusionne avec le français Alcatel-Lucent

C’est officiel, le groupe français Alcatel-Lucent va fusionner avec le groupe de télécoms finlandais, Nokia.

Nokia et Alcatel-Lucent : un avenir d’innovations

Les deux groupes ont souhaité s’unir pour acquérir « des capacités d’innovations sans précédent ». À eux deux, Alcatel-Lucent et Nokia ont dépensé en 2014, 4,7 milliards de dollars en recherche et développement. Le futur groupe géant de téléphonie a à son service 40.000 employés en recherche et développement, qui travaillent sur les nouveaux projets de la marque. L’entreprise finlandaise Nokia et le groupe historique des télécoms français, Alcatel-Lucent, comptent devenir d’ici quelques années, le leader européen des nouvelles technologies.

La France : pilier de l’innovation pour Nokia

Bien que Nokia soit bien plus puissant que Alcatel-Lucent, la marque finlandaise, souhaite, une fois la fusion effective, conserver un ancrage fort en France. Nokia s’est ainsi engagé à conserver les emplois d’Alcatel-Lucent en France. Nokia souhaite développer particulièrement la recherche et l’innovation en France. Les équipes françaises seront donc amenées à travailler sur des sujets comme le développement de la 5G, la cybersécurité ou la réalité augmentée. Convaincu du dynamisme des jeune entrepreneurs français, Nokia a prévu un fond d’investissement de 100 millions d’euros, destinés aux start-up. Selon Nokia, une attention particulière sera accordée au développement des sites de Villeceaux, en Essonne, et de Lannion, dans les Côtes d’Armor.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*