Google Car : la voiture sans conducteur

google-car

Non vous ne rêvez pas, Google, le géant d’internet, est en train de développer un modèle de voiture sans conducteur. Ces voitures, que l’on dirait tout droit sorties d’un film de science-fiction, font bientôt quitter les usines de Google pour venir s’aventurer sur les routes de Mountain View, la ville de Google.

Voitures sans conducteur : les Google Cars

Nous le savons, les voitures sont dangereuses pour les hommes et nocives pour l’environnement. Trouver des solutions pour faire évoluer nos modes de transport est donc un enjeu prioritaire. C’est pour cette raison que Google développe depuis plusieurs années un modèle de voiture sans conducteur, électrique et connectée.

La voiture sans conducteur est-elle sûre ?

Cela peut paraître étonnant, et un peu dangereux. Pourtant, le premier avantage avancé par Google pour la Google Car est justement la sécurité. En six ans d’expérience, la Google Car n’a subi que onze accidents mineurs. Sur les 1,7 million de miles parcourus, aucun de ces incidents n’a été créé par une Google Car. Selon Google, les voitures sans conducteur ont aussi permis de mettre en évidence la dangerosité de la conduite humaine, en collectant des données sur les routes. En effet, les statistiques avancées par Google établissent la responsabilité humaine dans 94% des accidents de circulation. La voiture sans conducteur de Google, entièrement pilotée par des radars et des systèmes informatiques, serait donc bien plus sûre que celles conduites par des humains.

Voiture électrique de Google

Les voitures sans conducteur de Google sont électriques. Comme vous le savez sans doute, les voitures qui consomment des carburants fossiles sont très polluantes. C’est pour cette raison que de nombreux constructeurs automobiles créent de plus en plus de modèles hybrides ou entièrement électriques. Dans les derniers modèles sortis, la Renault Zoé et la Nissan Leaf, par exemple, rejettent des niveaux de CO2 extrêmement bas dans l’atmosphère. Avec sa voiture sans conducteur, la Google Car souhaite donc rendre les routes plus sûres mais également plus propres. La Google Car peut parcourir environ 130 km avant de devoir être rechargé. Elle est également limitée à 40 km/heure, et ne peut embarquer que deux passagers.

Bientôt sur les routes

Après avoir testé à de nombreuses reprises leurs prototypes de voitures sans conducteur, les équipes de Google sont enfin prêtes à faire des essais sur les routes de Mountain View, la ville du siège social de Google. Les habitants de cette ville de Californie pourront donc tester les Google Car dès cet été. Google a tout de même précisé que les voitures seront équipées de volants et de freins, ainsi que d’une personne de l’entreprise, pour prendre les rênes en cas d’incident.

Voitures sans pilote : les entreprises françaises

Si il paraît logique d’imaginer les premières voitures sans chauffeur circuler dans les villes de la Silicon Valley, sachez qu’en France certaines entreprises sont également à la pointe de cette technologie.

Robosoft : l’entreprise toulousaine de voitures sans conducteur

La France n’est pas à plaindre en matière de nouvelles technologies. Pour preuve, c’est une entreprise toulousaine, Robosoft, qui conçoit les logiciels complexes qui permettent à ces voitures de circuler.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*