Gestion des conflits : comment protéger ses enfants ?

Contactez le service client de la marque Pokémon Go
Publié le 25.12.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
gestion-conflits-enfants

Les conflits sont présents dans une famille. Ce phénomène ne doit pas être problématique s’il s’avère être occasionnel. La gestion des conflits au sein d’une famille peut être une situation plus délicate à gérer car cela induit des relations affectives. Il est essentiel de protéger ses enfants des conflits. Un enfant ne possède pas les mêmes modes de compréhension que les adultes. Ils comprennent tout ce qu’il se passe mais ne l’interprètent pas toujours de la bonne manière. Lorsqu’un enfant voit ses parents se disputer il n’est pas toujours en mesure de comprendre que cette situation est éphémère. Les cris, les pleurs peuvent plonger votre enfant dans une situation de stress intense. C’est pour cette raison que la gestion des conflits est primordiale pour apaiser les peurs de votre enfant et préserver un cadre sécurisant pour son développement personnel.

Gestions des conflits : nos astuces pour aider vos enfants à mieux comprendre

Ne les rendez pas témoins :

Si vous rencontrez une situation compliquée dans votre couple, que vous êtes dans une relation conflictuelle quotidienne, il est important de protéger ses enfants de ce type de conflits. Un enfant n’est pas en mesure de comprendre les enjeux d’un couple. Il ne peut pas non plus comprendre certaines subtilités liées au monde des adultes. Face à un conflit, il va donc retenir ce qu’il voit et construire dans son esprit une situation entraînant de nombreuses questions. Ce sont ces questions qui vont créer chez lui de l’angoisse et du stress. Les enfants ont souvent très peur que leurs parents divorcent. Pour ne pas plonger votre enfant dans un stress aigu, adoptez une bonne gestion des conflits en lui expliquant ce qu’il se passe. Le plus important est d’éviter de se disputer devant vos enfants pour qu’ils ne soient pas témoins de vos conflits.

N’oubliez pas l’école :

Il est fréquent de constater une chute des résultats scolaires de votre enfant si ce dernier ne se sent pas bien au sein de sa cellule familiale. Un enfant en échec scolaire est un enfant en souffrance à décrocher à l’école. Si vous êtes vous-même en conflits permanents dans votre couple, vous risquez de ne pas vous apercevoir de ce phénomène. Restez vigilant et surveillez les devoirs et les résultats scolaires de vos enfants. Protéger ses enfants c’est en prendre soin en restant à l’écoute de leurs besoins.

Prenez le temps de leur expliquer

Un adulte peut ne pas déceler l’anxiété et l’agressivité de son enfant comme étant liées à une situation familiale fragile. Si vous êtes en train de vous séparer de votre conjoint(e) votre enfant peut développer une attitude agressive, une perte de confiance importante ou des troubles du sommeil dûs à trop d’anxiété. Pour ne pas créer de traumatismes chez votre enfant vous devez lui expliquer la situation avec des mots simples et clairs. Si vous n’êtes pas à l’aise pour lui parler directement vous pouvez occuper votre enfant en jouant avec lui et à travers le jeu utiliser des petites métaphores pour lui expliquer la situation dans laquelle sont ses parents. La gestion des conflits passe aussi par l’oralité. Sans parole le conflit se nécrose et n’est jamais solutionné. Gâter vos enfants, les laisser jouer à Pokémon Go toute la journée car vous culpabilisez de cette situation n’est pas une bonne façon de la solutionner. Protéger ses enfants c’est aussi expliquer ce qui ne va en faisant confiance en leur capacité d’analyse.

Quelles sont les disputes constructives pour une meilleure gestion des conflits ?

La gestion des conflits passe part une manière de gérer ce désaccord de façon adéquate. Certains conflits sont constructifs. Si vous adoptez un attitude calme et respectueuse, le conflit sera beaucoup moins angoissant pour votre enfant. Si votre conjoint(e) éprouve des difficultés à garder son calme, reportez le conflit à plus tard, n’hésitez pas à lui souligner que « le moment est mal choisi » et que « vous n’êtes pas seuls ». Protéger ses enfants ce n’est pas leur cacher des choses, c’est les épargner. N’ayant pas les mêmes outils de compréhension du conflit il est important que votre enfant ne grandisse pas dans une atmosphère stressante et angoissante.

ENFANTS Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*