Faux médicaments : de plus en plus en circulation !

Publié le 16.10.15
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Danger des médicaments contrefaits

Nous vous en avions déjà parlé, les faux médicaments font des ravages sur la santé et l’économie. Malheureusement, cette situation ne va pas en s’arrangeant ! En effet, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 15% des médicaments qui circulent dans le monde sont des faux. C’est pour cette raison que la Fondation Chirac vient de lancer une campagne d’information à destination des populations Africaines, les plus touchées par ce fléau.

La vérité sur les médicaments de contrebande

Si les pays occidentaux sont moins touchés par le fléau des médicaments contrefaits, les continents comme l’Afrique et l’Asie, sont, eux, particulièrement exposés.

L’Afrique particulièrement touchée

Le système de distribution des médicaments n’est pas véritablement encadré dans de nombreux pays d’Afrique. En effet, les soins sont souvent distribués dans des structures non contrôlées, qui sont donc la cible de trafiquants. Dans certains pays Africains, les contrefaçons de médicaments représenteraient jusqu’à 70% des médicaments en circulation. Elles concernent principalement les traitements de première nécessité comme les antipaludiques, les antirétroviraux, les antituberculeux, et les antibiotiques.

Les pays producteurs de contrefaçons

D’après les études de la fondation Chirac, la Chine et l’Inde seraient les plus grands producteurs mondiaux de faux médicaments. Ces pays représenteraient, à eux deux, 75% de la production mondiale de produits pharmaceutiques de contrebande. Les marchandises transitent ensuite par Dubaï et par Singapour avant d’être distribuées partout dans le monde.

Les impacts sur la santé

Comme vous pouvez l’imaginer, les conséquences de la prise de médicaments non contrôlés peuvent être dramatiques pour la santé. Le principe actif peut être sur-dosé ou sous-dosé, il peut contenir des substances toxiques, avoir subi des contaminations, etc. Pour les malades, c’est la roulette russe. Les complications peuvent aller de la perte de la vue à l’infertilité, en passant par des dommages irréversibles au foie et aux reins. Chaque année, ces produits dangereux tuent des centaines de milliers de personnes.

Faux médicaments : attention aux sites en ligne

Le système de réglementation pharmaceutique français nous permet d’être moins exposés aux dangers de la contrefaçon médicale, mais le commerce sur internet facilite la vente de produits illégaux.

Pilule minceur : attention danger !

Chaque jour, des hommes et des femmes qui souhaitent perdre du poids se font avoir par des publicités qui vendent des remèdes miracles. Certains sites internet n’hésitent pas à proposer à leurs clients des mélanges de substances aux effets soi-disant amincissants. S’il s’agit, la plupart du temps, de simples arnaques, dans certains cas ces produits peuvent avoir des conséquences dramatiques sur la santé. C’est ainsi qu’une jeune anglaise de 21 ans est décédée d’un arrêt cardiaque, suite à la consommation d’une pilule à base de dinitrophénol, un produit pourtant interdit depuis 1938.

Faux Viagra : vrais problèmes

Avec les pilules pour maigrir, les stimulants sexuels sont les produits pharmaceutiques de contrefaçon les plus vendus sur internet. Les fameuses pilules bleues y sont bien moins chères qu’en pharmacie et faciles à acheter. Mais attention, le danger est réel ! Si certains consommateurs ne déclarent pas d’effets secondaires, d’autres subissent des pertes de la vue et des malaises cardio-vasculaires. Dans des cas extrêmes, des érections trop longues ont dû mener les patients à l’amputation.

Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*