Écologie : Recyclez votre gobelet en plastique avec Canibal

Contactez le service client de la marque Ikea
Publié le 17.10.15
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Canibal : recyclage ludique et écologoqie

Vous avez peut-être déjà croisé une machine à recycler Canibal dans une gare ou un bureau ? Ces grandes machines vous permettent de jouer au jackpot et de remporter des cadeaux, quand vous y jetez une bouteille d’eau ou un gobelet en plastique. Les produits recyclés pourraient même êtres utilisés pour fabriquer des meubles.

Canibal : le recyclage amusant et écologique

Les machines Canibal récupèrent les emballages des boissons, et vous permettent au passage, de gagner des lots. Encourager un geste écologique avec un bonus à la clef, voilà l’idée éclairée des fondatrices de Canibal.

Canibal : une entreprise écologique

En 2002, deux étudiantes d’une grande école de commerce de Lyon travaillent sur un projet de fin d’études, qui a pour but d’inciter et d’éduquer au recyclage grâce à une récompense. C’est alors que les deux étudiantes ont l’idée de créer une machine pour récolter les canettes, qui incite au recyclage grâce à un système de jackpot. Le projet est alors principalement déployé dans les lieux étudiants. Aujourd’hui, les machines à recycler Canibal sont présentes dans de nombreuses entreprises comme L’Oréal, Primagaz, Pepsi, Vinci, Saint-Gobain ou encore le groupe BPCE. Ces collecteurs originaux et écologiques sont également présents à la Gare Saint-Lazare et Montparnasse à Paris.

Le Caniplac : matière écologique innovante

La PME Canibal a récemment breveté un matériau écologique, crée à partir de déchets recyclés. Cette matière première, nommée Caniplac, devrait être commercialisée en 2016.

Des meubles en gobelets recyclés

Avec sa matière à base de déchets recyclés, l’entreprise Canibal espère pouvoir proposer à des industriels d’utiliser des gobelets et des bouteilles recyclés pour produire des objets éco-responsables. Cette matière, créée à partir de gobelets en plastique fondus et mélangés avec des matières minérales, devrait permettre de fabriquer des meubles, des revêtements de sol ou encore des cloisons. D’ici quelques mois, vous trouverez peut-être, chez Leroy Merlin ou Bricorama ou encore Ikea, des dalles pour votre jardin ou des meubles, fabriqués avec des gobelets recyclés.

Les gobelets en plastique : un enjeu écologique

En France, chaque année, plus de 4 milliards de gobelets en plastiques sont utilisés, ce qui représente environ 30.000 tonnes de plastique par an. L’enjeu lié au recyclage des gobelets est donc de taille. Par manque d’infrastructures, la grande majorité des gobelets consommés chaque année en France ne sont pas recyclés. De manière générale, les gobelets en plastique sont enfouis ou incinérés, ce qui nuit grandement à l’environnement. Pour cette raison, la jeune entreprise de recyclage, Canibal, souhaite développer au maximum le nombre de machines de recyclage présentes en France d’ici les prochaines années. Aujourd’hui, Canibal recycle 40 tonnes de déchets par an, dont la moitié est composée de gobelets en plastique, soit environ 5 millions de gobelets. Avec une tonne de gobelets recyclés, Canibal peut produire environ 300 mètres carrés de plaques de matériaux écologiques.

ECOLOGIE Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*